Home Société Burkina Faso : «Nous prions pour le retour des exilés et pour...

Burkina Faso : «Nous prions pour le retour des exilés et pour la réconciliation nationale», Imam Alidou Ilboudo

0

La communauté musulmane du Burkina Faso célèbre le samedi 9 juillet 2022, la fête de l’Aïd El Kebir communément appelé la fête de la Tabaski. A Ouagadougou, certains fidèles musulmans ont prié au terrain Dabo Boukari au quartier Zogona de Ouagadougou. La prière a été dirigée par l’imam Alidou Ilboudo. Dans son sermon, l’imam a invité tous les musulmans en particulier et tout le peuple burkinabè en général au pardon et à la cohésion sociale.

Par Rama Diallo

La grande fête ou la fête du sacrifice ou encore la fête de Aïd El Kebir est une fête très importante pour les musulmans du monde entier. Au Burkina Faso, les musulmans célèbrent ce jour cette grande fête.

Imam Alidou Ilboudo a appelé les fidèles musulmans à fêter dans la sobriété et dans le recueillement. Au regard de la situation sécuritaire du pays, l’imam exhorte tous les musulmans à être solidaires vis à vis des personnes touchées par le terrorisme.

Aussi, il invite les musulmans à avoir un comportement de paix. « Frères et sœurs, nous ne devrions pas nous laisser gagner par le communautarisme à base ethnique, régionale ou religieuse. Nous ne devrions ni par nos actes, ni nos paroles apporter ainsi de l’eau au moulin de ceux qui attaquent notre territoire et en veulent à notre nation», a interpellé le guide religieux.

Dans son sermon, l’imam Ilboudo a demandé aux Burkinabè d’avoir de l’audace, du courage et de faire preuve de sacrifice, de sincérité, de justice, afin d’aboutir à une réconciliation sincère.

Pour lui, cette crise sécuritaire vient rappeler que tout «sujet éludé parce qu’il est dit sensible nous rattrapera un de ces jours et parfois de la mauvaise manière»

« Nous prions pour la résolution et la fin de la crise sécuritaire. Nous prions pour le retour des exilés et pour la réconciliation nationale. Nous prions pour le désarmement des coeurs et pour une union plus forte de tous les fils et filles du Burkina Faso», a-t-il indiqué.

Lire aussi: Burkina Faso : Tabaski 2022, paix et stabilité au cœur des prières à Ouagadougou

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 + 11 =