Home Economie Burkina Faso : Remboursement de salaires coupés, «tôt ou tard, ça allait...

Burkina Faso : Remboursement de salaires coupés, «tôt ou tard, ça allait arriver », Jacques Sow

0
SYNATEB
Jacques Sow, secrétaire général provincial du Syndicat national des travailleurs de l'éducation de base (SYNATEB), section provinciale du Ziro (Sapouy)

Le gouvernement burkinabè a ordonné le remboursement des retenues «irrégulièrement» opérées sur les salaires et traitements d’agents publics entre 2016 et 2021, le mardi 19 juillet 2022. Sur le sujet, Libreinfo.net  a pu obtenir, le jeudi 21 juillet 2022, la lecture de Jacques Sow, secrétaire général provincial du Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base (SYNATEB), section provinciale du Ziro (Sapouy).

Par Inoussa Kiema, Correspondant Ziro

« Tant que les intéressés (les agents victimes de retenues de salaires) n’ont pas encore reçu leur argent, on ne peut pas croire », a déclaré Jacques Sow qui soutient que l’état actuel de l’engagement du gouvernement n’est que du «verbiage».

Dire merci au gouvernement est trop tôt pour le syndicaliste Sow car, selon lui, ce n’est pas un acte extraordinaire de l’exécutif burkinabè au profit des travailleurs. « C’est une justice qui a été rendue parce que les salaires ont été coupés de manière illégale », a-t-il indiqué.

Le premier responsable du SYNATEB de la province du Ziro a aussi souligné que cette décision gouvernementale de rembourser les salaires coupés, n’est pas une surprise. « C’est quelque chose qui devrait arriver. Quelque que soit le gouvernement qui allait être là, les salaires seraient remboursés. Tôt ou tard, ça allait arriver », a-t-il dit.

Lire aussi: Burkina Faso : remboursement des salaires, les syndicats de l’éducation (F-SYNTER) salue la décision

Le leader syndical a rappelé que leur lutte pour l’annulation de l’Impôt Unique sur les Traitements et Salaires (IUTS) a été la principale cause de la retenue des salaires d’agents du public qui ont participé aux mouvements syndicaux. « La lutte pour l’annulation de l’IUTS n’est pas abandonnée », a conclu Jacques Sow.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =