spot_img
spot_img

Entrepreneuriat des jeunes: 1104 nouveaux bénéficiaires sélectionnés pour le programme TEF Entrepreneurship

Publié le : 

Publié le : 

La 10e cohorte du programme Entrepreneurship de la Fondation Tony Elumelu du nom du Président du Conseil d’Administration du Groupe bancaire UBA a livré, mardi 22 mars 2024 au Nigéria, la liste de ses 1104 nouveaux bénéficiaires. La Fondation Tony Elumelu (TEF), à travers ce programme, vise à démontrer le potentiel des jeunes Africains pour transformer le continent.

Par Issoufou Ouédraogo

1104 entrepreneurs sélectionnés sont les bénéficiaires de la 10e cohorte du programme TEF Entrepreneurship de la Fondation Tony Elumelu.

Cette 10e cohorte est composée de 590 bénéficiaires du Nigéria, 109 du Bénin, 3 du Burkina et 402 du reste du monde.
Ce programme de la 10e cohorte durera 10 ans. La Fondation Tony Elumelu (TEF)  va ainsi, avec ce choix, verser à chaque bénéficiaire la somme de plus de 5 000 dollars américains soit environ plus de 3 millions de F. CFA.

Pour la sélection des 1104 bénéficiaires, le président du jury, Damilola Aloba a présenté les critères rigoureux qui ont permis la désignation de cette 10e cohorte du programme TEF.
Il s’agit, entre autres, de la faisabilité, de l’opportunité du projet sur le marché, de la compréhension financière du projet, de la sociabilité du projet et du leadership du candidat.

Ces bénéficiaires vont participer à une formation commerciale, bénéficier d’un mentorat, d’un encadrement, d’un financement pour le projet et d’un accès permanent au prestigieux réseau d’anciens élèves du TEF.
La Fondation va fournir un soutien au renforcement des capacités, des services de conseil et des liens avec le marché à plus de 1,5 million d’Africains via la plateforme numérique de soutien à l’entrepreneuriat, TEFConnetc.

La fondation TEF, à ce jour, a versé 100 000 000 dollars américains directement entre les mains de jeunes entrepreneurs africains, qui ont à, leur tour créé plus de 400 000 emplois directs et indirects, contribuant ainsi, de manière significative, à la croissance économique et au développement de l’Afrique.

Témoignage du président de la Fondation Tony Elumelu,

A la date d’annonce des bénéficiaires, le Président de la Fondation Tony Elumelu fêtait en même temps son anniversaire.
Et pour lui, il n’y a pas de meilleur moyen de fêter son anniversaire qui coïncide avec la sélection et l’annonce 2024 du programme d’entreprenariat de la Fondation.

Plus de 1104 jeunes, hommes et femmes de 53 pays Africains bénéficieront chacun d’un capital non remboursable de 5000 dollars américains soit environ plus de 3 millions de F. CFA.
« Nous croyons à la démocratisation de la chance et à l’expansion de la prospérité. C’est pourquoi nous avons créé cette initiative qui vise à identifier des jeunes, à les encourager et à les aider à lancer leurs propres entreprises», a déclaré le président.

Il a ajouté qu’il y a «dix ans que nous sommes engagés dans ce projet pour démocratiser la chance. Nous sommes heureux du résultat
Selon le président de la Fondation Tony Elumelu, aujourd’hui, il y a plus de 20 000 jeunes et femmes qui ont reçu plus de 100 millions de dollars américains pour soutenir leurs entreprises. « Nous sommes heureux de voir que ce que nous avons commencé seul, d’autres partenaires viennent nous accompagner », a-t-il expliqué.

«Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, c’est une journée de réflexion pour moi parce Dieu a été généreux de plusieurs manières à mon endroit.» Et « ma famille et moi faisons ce que nous pouvons, pas parce que nous en avons beaucoup mais parce que nous avons réalisé la prospérité pour éviter que la pauvreté ne soit partout.»

Selon lui: «Nous voulons partager cette prospérité à travers le Nigeria et dans le continent africain. » Il a conclu en ces termes : « Je suis vraiment heureux d’impacter la prochaine génération. »

Les jeunes entrepreneurs invités à postuler

Au Burkina Faso, la fondation a eu, en 2021, 61 lauréats burkinabè, en 2022 27 lauréats et 3 lauréats en 2023. Il s’agit de Owusu Tony, wendaabo Pakodtogo et Adalbert Boro. En dix ans, c’est une centaine d’entrepreneurs burkinabè qui a bénéficié de l’accompagnement de la Fondation Tony Elumelu.

La fondation invite tous les jeunes et femmes du Burkina à s’approcher du ministère en charge de la jeunesse afin de s’approprier des conditions de participation au programme de la Fondation Tony Elumelu.

Le président de la Fondation est également le président du conseil d’administration de UBA Burkina. Et c’est son nom que porte la Fondation. Ce qui permet de dire qu’UBA Burkina finance les petites et moyennes entreprises.

« Aujourd’hui, si tu es une entreprise dans la catégorie des moyennes et petites entreprises et tu veux accroître ton business, tu peux te rendre dans une agence UBA Burkina pour te faire accompagner », à l’en croire.
Il a soutenu que :« cette annonce de ce jour réaffirme l’engagement de la Fondation Tony Elumelu (TEF) à soutenir l’entreprenariat en tant que catalyseur pour l’éradication de la pauvreté, par la création d’emplois dans les 53 pays africains et en augmentant l’autonomisation économique des femmes ».

UBA Burkina dans la vision du président de son conseil d’administration, va soutenir d’abord les initiatives de son Président à travers la TEF et surtout financer les entreprises pour leurs croissances.

Jeunes du Burkina Faso, la Fondation Tony Elumelu (TEF) est là pour réaliser vos rêves d’entreprises.

La mission de la Fondation est ancrée dans l’africapitalisme, qui positionne le secteur privé, et surtout les entrepreneurs, comme catalyseur du développement social et économique du continent africain.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/ Province de la Tapoa: la population demande à l’État plus de sécurité

A l’occasion d’une manifestation, ce 18 avril 2024, à  Diapaga dans la province de la Tapoa, dans la région de l’Est, la population a...

Coopération : Moscou veut renforcer les relations bilatérales avec le Burkina

Le ministre des Affaires étrangères, Karamoko Jean Marie Traoré, accompagné de la ministre en charge de la Coopération régionale, Stella Eldine Kabré, ont reçu,...

Burkina Faso : la CAMEG redevient une société d’État

Au Burkina Faso, le conseil des ministres de ce 27 mars 2024 a adopté un décret portant approbation des statuts de la Centrale d’achat...

Procès Adama Siguiré : Me Farama espère une décision contre des «mensonges éhontés »

À l’issue des plaidoiries du procès CGT-B contre l’écrivain Adama Siguiré, le 26 mars 2024, à Ouagadougou, Me Prosper Farama, l’un des avocats de...

Burkina/Tougan: jeûne musulman, « il y a des jours où il n’ y a rien à manger », déplacé interne

Entre abstinence et privations, les populations de Tougan, dans la province du Sourou observent depuis, le 11 mars 2024, le jeûne musulman, l'un des...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...