spot_img
spot_img

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

Publié le : 

Publié le : 

L’Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024, une visite dans ledit lycée. Cela pour constater l’avancement des travaux de construction de la nouvelle cantine moderne qu’elle a initiée au profit des élèves de cet établissement scolaire et la réfection de l’ancienne pour les professeurs.

Par Issoufou Ouedraogo 

D’un coût estimé à 208 millions FCFA, la nouvelle cantine moderne en R+ extensible du Lycée Technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana (LTN/ASL) est l’initiative de l’Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO).

En visite dans le lycée ce mardi 23 avril 2024 pour constater l’avancement des travaux, la présidente de l’Amicale, Rosine Kibora a déclaré qu’il faut encore 140 millions FCFA pour tout finir. Dans les détails, Rosine Kibora informe que le gros ouvrage est terminé à 95% et que cela a coûté 60 millions F CFA.

Ce qui reste à faire, « ce sont  des travaux de finition dont, entre autres, les vitres, l’équipement de la cantine, le matériel électrique, le revêtement, la peinture,  le crépissage et la plomberie», déclare-t-elle.

Pour cela, l’Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou doit mobiliser encore 140 millions FCFA.

Et c’est l’occasion pour la présidente de l’Amicale, Rosine Kibora, de remercier le principal donateur qui est le patron du Groupe CIM, Inoussa Kanazoé, qui a fait une contribution de 50 millions de F CFA sans compter le  fer à béton qu’il a donné.

Elle n’a pas oublié non plus de dire merci aux anciens élèves du lycée qui ont mis la main à la poche tout comme d’autres partenaires.

Si cette nouvelle cantine devient fonctionnelle, elle permettra à 600 élèves du Lycée Technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana (LTN/ASL), ex LTO de manger dans des conditions modernes avec plus de commodité et d’hygiène, indique la présidente de l’Amicale.

Vue partielle du chantier de la cantine scolaire
Vue partielle du chantier de la cantine scolaire

Quant au Proviseur du Lycée Technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana, Marie Paul Karanga, c’est une fierté doublée d’une ambition noble parce que je sais que « ce qui a commencé va s’achever dans l’apothéose. Vous avez pu constater que c’est un bâtiment extensible, il y a cette volonté de faire grand pour les enfants ». 

Proviseur du LTO Marie Paul Karanga
Proviseur du LTO Marie Paul Karanga

«Et nous disons merci au gouvernement et à l’Amicale de nous accompagner avec des soutiens pour le bien-être des élèves», ajoute Marie Paul Karanga

La présidente de l’Amicale des anciens élèves du lycée Technique, Rosine Kibora, a saisi la balle au bond  pour lancer  un appel à toutes les personnes de bonne volonté à accompagner l’Amicale pour une bonne fin des travaux. Car, « Investir dans l’avenir, c’est investir pour le futur » conclut-elle.

Les raisons de l’initiative de l’Amicale 

Tout a commencé par une visite de don de matériels de lutte contre la pandémie du COVID-19 en 2020, à leur ancien établissement scolaire, le  Lycée Technique de Ouagadougou, devenu Lycée Technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana.

Selon la présidente de l’Amicale des anciens élèves du lycée Technique de Ouagadougou, Rosine Kibora, ce qui les a motivés, c’est le constat que « nous avons fait en 2020 suite à une remise de matériels».

Après une visite des infrastructures, poursuit-elle, nous avons constaté que le bâtiment de la cantine était vieux avec des équipements qui ne sont plus adaptés et il y avait moins de 20 tables avec un grand nombre d’élèves

Et nous avons dit « il faut que l’Amicale fasse quelque chose pour le lycée pour que les élèves mangent dans des conditions adéquates et d’hygiène», affirme la présidente de l’Amicale des anciens élèves du lycée Technique de Ouagadougou, Rosine Kibora.

L’ancienne cantine, regrette-t-elle, était précaire avec une cuisine abandonnée, pratiquement à ciel ouvert.

Le nouveau bâtiment en finition
Le nouveau bâtiment en finition

Il était donc temps pour l’Amicale d’agir pour aider l’établissement à se doter d’une cantine moderne pour soulager les élèves et l’administration, indique-t-elle

«C’est ainsi qu’avec l’appui des mécènes, des donateurs et des anciens élèves du lycée,  les travaux ont pu commencer afin de doter le lycée d’une nouvelle cantine et réfectionner l’ancienne cantine pour l’administration et les professeurs», dit-elle.

Les travaux se poursuivent et l’espoir est permis que sous peu, élèves et enseignants auront une cantine avec toutes les commodités, affirment des membres de l’Amicale.

www.libreinfo.net           

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...