spot_img
spot_img

Le Burkina Faso, le Mali et le Niger créent l’Alliance des Etats du Sahel pour lutter contre le terrorisme

Publié le : 

Publié le : 

Les chefs d’Etats du Burkina, du Mali et du Niger ont signé, ce samedi 16 septembre 2023, la Charte du Liptako-Gourma instituant l’Alliance des États du Sahel (AES). L’objectif de cette alliance est d’établir une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle au profit des populations des trois pays.

Par Daouda Kiekieta

La lutte contre le terrorisme semble prendre une nouvelle tournure dans la région du Liptako-Gourma. En effet, les chefs d’Etats des trois pays du Burkina, du Mali et du Niger ont officiellement créé l’Alliance des États du Sahel (AES). 

Cette institution vise à «établir une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle » dans la lutte contre le terrorisme dans cette bande sahélienne où sévissent les groupes armés.

Selon la Présidence du Faso, les parties contractantes s’engagent à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et la criminalité en bande organisée dans l’espace commun de l’Alliance.

Burkina Mali Niger Alliance
Le capitaine Ibrahim Traoré, chef de l’Etat burkinabè signant la charte de l’Alliance

«Elles œuvreront en outre à la prévention, la gestion et au règlement de toute rébellion armée ou autres menaces portant atteinte à l’intégrité du territoire et à la souveraineté de chacun des pays membres de l’Alliance, en privilégiant les voies pacifiques et diplomatiques ».

L’alliance précise que l’usage de la force pour faire face aux situations de rupture de la paix et de la stabilité ne se fera également qu’en cas de nécessité.

Burkina Mali Niger Alliance
Le président de la Transition nigérien Abdourahamane Tiani (treillis) recevant la charte de l’Alliance

De part et d’autres, les Présidences des trois pays se sont félicitées de la création de cette alliance. La Présidence de la République du Niger s’est félicitée d’une « signature historique» de la charte du Liptako-Gourma. «Ensemble, nous bâtirons un Sahel pacifié, prospère et uni », s’est félicitée la Présidence du Niger.

De son côté, Bamako rappelle que l’Alliance a pour objectif d’établir une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle au bénéfice de nos populations. « J’ai signé ce jour avec les Chefs d’Etat du Burkina Faso et du Niger la Charte du Liptako-Gourma  » a écrit Assimi Goïta sur son compte X (ex twitter).

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : les prix à la consommation connaissent une hausse de 1,5% en avril 2024

L’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) du mois d’avril 2024 se situe à 127,1 soit une hausse de 1,5% par rapport à...

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...
spot_img

Autres articles

Burkina : les prix à la consommation connaissent une hausse de 1,5% en avril 2024

L’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) du mois d’avril 2024 se situe à 127,1 soit une hausse de 1,5% par rapport à...

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...