spot_img

Burkina : Mise en garde du ministère de la santé contre les remèdes de la dengue sur les réseaux sociaux

Publié le : 

Publié le : 

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique du Burkina Faso a averti, jeudi 16 novembre 2023, les populations des risques liés aux prétendus remèdes traditionnels de la dengue diffusés sur les réseaux sociaux.

Par André-Martin Bado

Dans son communiqué, la secrétaire générale(SG) du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, le Dr Estelle Dabiré, a signalé une prolifération de publicités sur les réseaux sociaux, tels que Facebook, WhatsApp et TikTok, encourageant l’automédication et l’utilisation abusive ou inappropriée de médicaments traditionnels.

Mme Dabiré a expliqué que ces pratiques peuvent avoir des conséquences néfastes pour la santé, notamment dans le contexte actuel marqué par des épidémies de maladies émergentes telles que la dengue.

La Secrétaire générale a tenu à rappeler au public que les produits de la pharmacopée traditionnelle non homologués ne bénéficient d’aucune reconnaissance officielle quant à leur efficacité, leur sécurité et leur innocuité.

Elle a noté que la médecine traditionnelle au Burkina Faso est soumise à une réglementation spécifique, exigeant une autorisation pour les praticiens et les intégrant dans le système de santé.

«Les informations relatives à la médecine traditionnelle sont disponibles à la direction de la médecine traditionnelle et alternative située dans l’enceinte de la cour de la trypano à Ouagadougou et dans les directions régionales de la santé et de l’hygiène publique.» a-t-elle indiqué

Enfin, Mme Dabiré a invité les populations à se rendre dans un centre de santé en cas de symptômes de maladie et au respect des mesures d’hygiène et de protection édictées.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...
spot_img

Autres articles

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...