spot_img
spot_img

Burkina/Éffort de paix : les acteurs culturels du Nord annoncent la collecte de fonds

Publié le : 

Publié le : 

La Coordination régionale de la Confédération nationale de la culture du Nord a tenu un point de presse le samedi 13 avril 2024 à Ouahigouya pour annoncer une soirée de collecte de fonds qui aura lieu le jeudi 18 avril prochain. Il s’agit de soutenir les autorités de la transition dans la reconquête du territoire.

Par Zakiss Ouédraogo, correspondant dans le Yatenga.

La « Nuit du sursaut patriotique », c’est la dénomination d’une soirée de collecte de dons pour soutenir les autorités de la Transition et les Forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme.

Selon Rakiswendé Ouédraogo, coordonnateur régional de la confédération nationale de la culture du Nord, « cette nuit sera artistiquement riche et les acteurs culturels vont contribuer d’une manière ou d’une autre à résorber la crise sécuritaire que nous vivons.»

Il soutient que, « les acteurs culturels sont dans la dynamique sociale du pays  et veulent apporter leurs contributions à l’effort de paix ».

Pour le président du comité d’organisation, Boureima Ouédraogo, ils ont «mis les petits plats dans les grands pour que cet évènement culturel soit une réussite pour l’honneur des filles et fils de la région du Nord.»

Il a ajouté que c’est aussi une opportunité pour les acteurs culturels de prouver que malgré qu’ils sont dans une zone à fort défi sécuritaire, ils demeurent une communauté où la solidarité est une valeur partagée.

Il a précisé que, la collecte « aura lieu le jeudi 18 avril 2024 à partir de 20 heures à la mairie de Ouahigouya» et la remise des « dons collectés se fera à l’occasion d’une autre nuit le vendredi 19 avril 2024 à Ouagadougou»

Autrement dit, il y a aura deux nuits avec la même dénomination, «la première soirée à Ouahigouya et la deuxième à Ouagadougou au monument des héros nationaux à Ouaga 2000, respectivement les 18 et 19 avril 2024», a clarifié le président du comité d’organisation Boureima Ouédraogo. 

Cette dernière nuit sera placée sous le parrainage du ministre burkinabè de la Culture, le ministre d’état Jean Emmanuel Ouédraogo.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...