spot_img
spot_img

Burkina : la plateforme www.passif-immobilier.bf pour assainir le passif immobilier

Publié le : 

Publié le : 

Ce mardi 12 mars 2024, le secrétaire général du ministère de l’urbanisme, des affaires foncières et de l’habitat, Maxime Tiendrébeogo a procédé au lancement officielle de la plateforme numérique de collecte de données des acquéreurs de parcelles et de logements auprès des promoteurs immobiliers précédemment agréés et des coopératives d’habitat. L’objectif est d’avoir, à terme, la situation réelle et exhaustive du passif de la promotion immobilière privée.

Par Issoufou Ouedraogo 

Trouver une solution à la situation foncière créée par les promoteurs immobiliers au Burkina. C’est dans ce cadre qu’un comité mis en place au sein du ministère en charge des affaires foncières a initié une plateforme numérique de collecte de données sur les parcelles et les logements.

Cette plateforme numérique, selon Maxime Tiendrébeogo, concerne toute personne ayant acquis une parcelle ou un logement avec un promoteur immobilier précédemment agréé ou une coopérative d’habitat, de 2008 à ce jour.

La plateforme numérique
La plateforme numérique

Il est donc demandé à l’acquéreur, explique-t-il, d’apporter les informations relatives au document de la parcelle ou du logement, à la superficie, au coût de la parcelle ou du logement.

En outre, la viabilisation du site, notamment l’ouverture et le rechargement des voies d’accès, l’adduction en eau potable, en électricité et l’éclairage public entre autres sont autant d’informations nécessaires à fournir, à en croire le secrétaire général du ministère de l’urbanisme.

Il précise par ailleurs que « toutes ces informations sont attendues des acquéreurs, du 12 mars 2024 au vendredi 22 mars 2024 , à 24 heures 00 mn sur la plateforme www.passif-immobilier.bf ». Elles concernent, a-t-il rappelé, tout achat.

Car, poursuit-il, l’objectif final est de faire une confrontation à travers des auditions avec les promoteurs immobiliers pour mieux comprendre la situation réelle sur le terrain.

Maxime Tiendrébeogo rassure qu’il ne sera pas question « de mâter ni l’acquéreur, ni le promoteur ; au contraire, c’est pour résoudre le passif pour que ceux qui doivent être réhabilités le soient et d’avoir des documents en sécurité. »

Pour ce faire, il insiste en invitant «  les acquéreurs à renseigner la plateforme numérique, afin de ne pas être exclus du traitement futur ».

Par ailleurs, le secrétaire général du ministère des affaires foncières informe l’opinion que « toute personne intéressée par l’exercice de la promotion immobilière que l’activité demeure soumise à agrément. ».

Et que « le dispositif institutionnel et juridique de la commission nationale d’agrément pour l’exercice de l’activité de promotion immobilière suivant les dispositions de la nouvelle loi est fin prêt.»

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: L’État a mobilisé plus de 1 000 milliards FCFA de recettes à fin mai 2024

A fin mai 2024, les recettes mobilisées s’élèvaient à 1 168,6 milliards de FCFA, en légère hausse de 1,3% (+14,5 milliards de FCFA) par...

Burkina/Mines : Asara Resources cède deux projets aurifères à BIC West Africa

Le 15 juillet 2024, la société Asara Resources, spécialisée  dans l'exploitation d’or en Afrique de l'Ouest, a publié un document dans lequel elle a...

Croissance économique du Burkina:  augmenter la productivité agricole

La Banque mondiale a publié deux rapports, en lien avec l'économie burkinabè, où  elle a formulé aussi des recommandations pour mieux orienter la croissance...

Burkina : l’École primaire de Doudoulcy célèbre l’excellence

L’École primaire de Doudoulcy, dans la commune rurale de Didyr, province du Sanguié, région du Centre-Ouest du Burkina a célébré pour la première fois,...

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...
spot_img

Autres articles

Burkina: L’État a mobilisé plus de 1 000 milliards FCFA de recettes à fin mai 2024

A fin mai 2024, les recettes mobilisées s’élèvaient à 1 168,6 milliards de FCFA, en légère hausse de 1,3% (+14,5 milliards de FCFA) par...

Burkina/Mines : Asara Resources cède deux projets aurifères à BIC West Africa

Le 15 juillet 2024, la société Asara Resources, spécialisée  dans l'exploitation d’or en Afrique de l'Ouest, a publié un document dans lequel elle a...

Croissance économique du Burkina:  augmenter la productivité agricole

La Banque mondiale a publié deux rapports, en lien avec l'économie burkinabè, où  elle a formulé aussi des recommandations pour mieux orienter la croissance...

Burkina : l’École primaire de Doudoulcy célèbre l’excellence

L’École primaire de Doudoulcy, dans la commune rurale de Didyr, province du Sanguié, région du Centre-Ouest du Burkina a célébré pour la première fois,...

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...