spot_img

Burkina : plus de 5 millions de tonnes de céréales produites à la campagne humide écoulée

Publié le : 

Publié le : 

Le Burkina Faso a enregistré une production céréalière d’environ 5 346 304 tonnes de céréales produites à la campagne agricole humide 2023-2024, a révélé le ministre de l’Agriculture Ismaël Sombié ce vendredi 29 décembre 2023 en Conseil des ministres.

Par Daouda Kiekieta

Malgré le contexte sécuritaire difficile marqué par les menaces terroristes, l’agriculture burkinabè reste résiliente. « Nous avons une production céréalière d’environ 5 346 304 tonnes de céréales produites.

Ce qui représente une augmentation d’environ 1,30% par rapport à la campagne humide précédente et une augmentation de 5,30% par rapport à la moyenne des cinq (5) dernières années.  Ces résultats ont été atteints bien que certaines zones n’aient pas pu produire », a indiqué le chef du département de l’Agriculture, le Commandant Ismaël Sombié. 

Il est important de relever que ces résultats auraient pu être meilleurs si l’ensemble des données avaient été compilées dans les délais impartis, précise le ministre Sombié.

Le commandant Sombié s’est réjoui également des performances atteintes qui se justifient par l’importance des moyens mis à disposition par le gouvernement en termes de soutien à la production. 

Toutefois, « malgré cet accompagnement et compte tenu de la campagne pluvieuse assez capricieuse dans certaines localités, il y a 19 provinces qui sont déficitaires, 7 sont en équilibre et 19 autres sont en production excédentaire. Ce qui découle sur un déficit céréalier d’environ 81 000 tonnes » a-t-il ajouté.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...