spot_img
spot_img

Burkina: IB annonce la production de voitures électriques

Publié le : 

Publié le : 

Le Président de la Transition, Ibrahim Traoré a annoncé le vendredi 8 mars 2024, à Tenkodogo (Centre-Est), sa volonté de doter les membres du gouvernement des voitures électriques. Ainsi, il a annoncé la création d’une usine de production de voitures électriques d’ici la fin de l’année 2024, selon l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Par Hakim Hien 

Le chef de l’état burkinabè a indiqué le vendredi 8 mars 2024, sa volonté de créer une unité de production de voiture électrique au Burkina Faso d’ici la fin 2024.

Selon le Président de la Transition Ibrahim Traoré, cette production permettra de remplacer tous les véhicules du gouvernement, afin de faire des économies de carburant, rapporte l’AIB.

«Nous allons mettre en place une usine de production de véhicules électriques. Normalement avant la fin de l’année 2024, cette usine doit être prête. La consommation du carburant du gouvernement est énorme. Ainsi, nous allons changer tous les véhicules du gouvernement par des voitures électriques pour économiser du carburant », dit-il

Les gouvernements burkinabè sont généralement confrontés à des «détournements» des hydrocarbures (carburants, lubrifiants etc.) dans les ministères et même à la Présidence du Faso.

Selon l’autorité supérieure de contrôle de l’état et de lutte contre la corruption (ASCE-LC); la gestion 2020-2021 a occasionné une perte de 72 790 050 F. CFA de carburants et de lubrifiants à la présidence du Faso.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...