spot_img

Burkina : supposé massacre à Djibo, le gouvernement appelle à la vigilance

Publié le : 

Publié le : 

Le gouvernement burkinabè a invité ce lundi 18 décembre 2023, les populations «à n’accorder aucun crédit aux images vidéos qui circulent (…) Et qui tentent de faire croire que des massacres de civils ont été perpétrés par les forces combattantes burkinabè» à Djibo. 

Par Daouda Kiekieta

L’attaque terroriste qui a visé le camp militaire de Djibo, dans la région du Sahel, le 26 novembre 2023 continue de susciter des rumeurs.

Des «images vidéos qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux et tentent de faire croire que des massacres de civils ont été perpétrés par les forces combattantes burkinabè lors des opérations de reconquête du territoire dans la zone de Djibo», déplore le gouvernement burkinabè dans un communiqué publié ce lundi.

Dans ce communiqué, l’exécutif invite les populations à n’accorder aucun crédit à ces «montages perfides destinés à jeter le discrédit sur les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) qui ont opposé une résistance héroïque face à la déferlante terroriste qui a lamentablement échoué à prendre le contrôle du camp de Djibo le 26 novembre 2023»

Pour le gouvernement, il s’agit d’une  guerre de communication visant à «tromper l’opinion en transformant leurs défaites en victoires et en essayant de construire dans l’imaginaire populaire une image foncièrement négative des combattants et des patriotes burkinabè»

Par ailleurs, le gouvernement rappelle que les forces combattantes burkinabè agissent avec professionnalisme dans le respect des droits de la personne humaine et surtout du premier de ces droits qui est le droit à la vie. 

Ainsi, «il invite les populations à demeurer vigilantes et à poursuivre la dynamique de consolidation du lien armée-nation. C’est aussi à ce prix que notre peuple sortira victorieux de cette guerre pour l’indépendance totale et la souveraineté» conclut le communiqué. 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...