Home Sécurité Burkina/Situation humanitaire : la France annonce un appui financier de 4,6...

Burkina/Situation humanitaire : la France annonce un appui financier de 4,6 milliards de FCFA

0
L'Ambassadeur de France au Burkina Faso Luc Hallade (à g) avec Mme le ministre de la femme Laurence Ilboudo(à d) en visite à Kaya où vivent de dizaines de milliers de déplacés internes

L’Ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, est à Kaya depuis hier 3 mars 2020, pour participer ce 4 mars, à une visite des personnes déplacées internes en présence des officiels et des acteurs humanitaires.

Par Siébou Kansié

312 millions de dollars, c’est la somme que le Burkina Faso a besoin pour répondre de façon adéquate à la situation humanitaire dont il fait face. Mais seulement 16% de ce fonds ont été mobilisés.

Aujourd’hui, la France à travers son ambassadeur au Burkina Luc Hallade, annone un appui financier de 4,6 milliards de FCFA, soit 7 millions d’euros, qui vont être engagés dans le cadre de sa participation à la réponse humanitaire au Burkina Faso. « Nous sommes à Kaya aujourd’hui pour témoigner auprès des communautés hôtes et des personnes déplacées internes de tout notre soutien, de nos encouragements et nos espoirs d’amélioration de la situation. », a laissé entendre Luc Hallade devant les autorités burkinabè et de nombreux déplacés internes.

La réponse humanitaire de Paris se caractérise par une capacité d’intervention à impact rapide pour les populations. Au total, ce sont plus de 120 mille personnes déplacées internes (PDI), soit 16 % du total des PDI, que la France aidera tant du point de vue de l’alimentation que de l’accès aux soins et à l’école.

Pour l’Ambassadeur, la prise de conscience effective des réalités de cette crise plurielle, sécuritaire, humanitaire, sanitaire et alimentaire est le premier pas vers une action concrète et efficace qui « nous permettra, ensemble, de surmonter les immenses défis actuels. » 

« Nous étions d’ailleurs déjà venus à Kaya, afin de sensibiliser et de mobiliser tous les acteurs internationaux, y compris onusiens, au sujet de cette crise. Suite au plaidoyer réalisé par la mission, les agences des Nations-Unies concernées ont été activées, permettant de mieux structurer et coordonner l’aide humanitaire au Burkina Faso, en accompagnant au plus près les autorités. », a-t-il rappelé.

 En marge de cette activité, Luc Hallade a procédé avec madame le ministre de la femme, Laurence Ilboudo, à la visite du CHR de Kaya.

www.libreinfo.net

 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 × 28 =