spot_img
spot_img

SNC 2024 : La maison de la culture Monseigneur Anselme Sanon vibre au rythme du GPNAL

Publié le : 

Publié le : 

Le Grand Prix National des Arts et des Lettres(GPNAL) , catégorie arts du spectacle, compétition pool adulte, a fait vibrer le palais de la culture Monseigneur Anselme Sanon à Bobo Dioulasso dans la nuit du 28 avril 2024.

Par Prisca Konkobo, depuis Bobo-Dioulasso

A 21h, l’animateur lance le début des festivités. La salle est pleine. Nul n’a voulu se faire compter l’événement.

Le chaleureux pubic ne se fait pas prier pour accompagner les artistes par des applaudissements bien nourris.

La présence des autorités est remarquable. Le ministre d’Etat, ministre de la culture du Burkina Faso, Jean Emmanuel Ouedraogo et de ses homologues du Mali et du Niger sont bel et bien là.

Le ministre d'Etat, ministre de la culture Jean-Emmanuel Ouédraogo et ses homologues du Mali et du Niger
Le ministre d’Etat, ministre de la culture Jean-Emmanuel Ouédraogo et ses homologues du Mali et du Niger

Tout comme les artistes de la compétition pool jeunes, ceux de la pool adulte sont habillés en tenues traditionnelles.

Ils sont au total 15 à prester dans plusieurs catégories : «orchestre, musique traditionnelle, slam, vedette de la musique traditionnelle…»

Créée en octobre 2023, la troupe Wend-Sonda de Manga est à sa première participation à la semaine nationale de la culture.

Évoluant dans la catégorie musique traditionnelle, la troupe, habillée en Faso dan fani bleu blanc a émerveillé la salle avec ses instruments traditionnels.

Pourtant, selon le responsable de la troupe, Mathurin Zongo, les répétitions se sont déroulées sur trois mois uniquement  les samedis et les dimanches.

«Je suis très content de la façon dont le public a accueilli notre prestation. Mais comme c’est une compétition,on attend les résultats», déclare-t-il.

Un autre artiste à avoir coupé le souffle du public est l’artiste slameur Sawadogo HDV.

Avec son instrumentiste, ils ont livré deux textes.

Un qui plaide la cause des enfants de la rue et un autre appelant les jeunes à quitter les grains de thé.

«Le message c’est de dire à tout le monde qu’il faut donner plus de compassion aux enfants de la rue et les considérer comme des enfants tout simplement. C’est aussi appelé la jeunesse à une mobilisation générale pour qu’on puisse faire sortir le pays du chaos, qu’est le terrorisme» explique Sawadogo HDV.

Une vue partielle des spectateurs
Une vue partielle des spectateurs

La troupe Farafina Yirikan de la diaspora malienne a été également présente. Elle a presté sous les acclamations  du public.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...