spot_img
spot_img

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Publié le : 

Publié le : 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions de Fcfa pour soutenir les activités des partis politiques pendant la campagne électorale. C’est le ministre de l’Administration territoriale,Hodabalo Awaté, qui a donné l’information dans un communiqué daté du 15 avril.

Par Prisca Konkobo 

650 millions FCFA. C’est le montant que le gouvernement togolais a débloqué pour soutenir les partis politiques en campagne électorale.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la législation en vigueur, notamment la loi n°2013-013 du 07 juin 2013, relative au financement public des partis politiques et des campagnes électorales.

Conformément à cette loi, l’État togolais octroie un soutien financier aux activités des partis politiques et des campagnes électorales.

Le montant total du financement public pour les campagnes électorales a été établi par décret présidentiel. Sur les 650 millions de Fcfa, la moitié est destinée aux législatives et l’autre moitié aux régionales.

La répartition de cette contribution prévoit que «65% du montant de la contribution de l’Etat sont répartis à égalité entre toutes les listes de candidats; et 35% du montant de la contribution de l’Etat sont répartis proportionnellement aux suffrages obtenus, entre les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés» explique le communiqué signé du ministre de l’administration territoriale, Hodabalo Awaté.

Le ministre a tenu à rassurer les partis politiques et les regroupements de partis ainsi que les candidats indépendants que toutes «les dispositions sont prises, pour la mise à leur disposition des montants correspondant».

Les élections législatives et régionales ont été reportées du 13 au 19 avril puis finalement fixées au 29 avril 2024. Ces reports sont la conséquence de réformes constitutionnelles initiées par le gouvernement togolais.

Les députés togolais ont, en effet, voté le 25 mars 2024 une nouvelle constitution changeant le régime présidentiel en régime parlementaire.

Une mission exploratoire de la CEDEAO séjourne actuellement au Togo ( du 15 au 20 avril) pour interagir avec les principales parties prenantes et évaluer la situation politique.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...