spot_img
spot_img

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Publié le : 

Publié le : 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions de Fcfa pour soutenir les activités des partis politiques pendant la campagne électorale. C’est le ministre de l’Administration territoriale,Hodabalo Awaté, qui a donné l’information dans un communiqué daté du 15 avril.

Par Prisca Konkobo 

650 millions FCFA. C’est le montant que le gouvernement togolais a débloqué pour soutenir les partis politiques en campagne électorale.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la législation en vigueur, notamment la loi n°2013-013 du 07 juin 2013, relative au financement public des partis politiques et des campagnes électorales.

Conformément à cette loi, l’État togolais octroie un soutien financier aux activités des partis politiques et des campagnes électorales.

Le montant total du financement public pour les campagnes électorales a été établi par décret présidentiel. Sur les 650 millions de Fcfa, la moitié est destinée aux législatives et l’autre moitié aux régionales.

La répartition de cette contribution prévoit que «65% du montant de la contribution de l’Etat sont répartis à égalité entre toutes les listes de candidats; et 35% du montant de la contribution de l’Etat sont répartis proportionnellement aux suffrages obtenus, entre les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés» explique le communiqué signé du ministre de l’administration territoriale, Hodabalo Awaté.

Le ministre a tenu à rassurer les partis politiques et les regroupements de partis ainsi que les candidats indépendants que toutes «les dispositions sont prises, pour la mise à leur disposition des montants correspondant».

Les élections législatives et régionales ont été reportées du 13 au 19 avril puis finalement fixées au 29 avril 2024. Ces reports sont la conséquence de réformes constitutionnelles initiées par le gouvernement togolais.

Les députés togolais ont, en effet, voté le 25 mars 2024 une nouvelle constitution changeant le régime présidentiel en régime parlementaire.

Une mission exploratoire de la CEDEAO séjourne actuellement au Togo ( du 15 au 20 avril) pour interagir avec les principales parties prenantes et évaluer la situation politique.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...