spot_img

Burkina : un plan de déstabilisation de la Transition déjoué, selon le gouvernement 

Publié le : 

Publié le : 

Le gouvernement burkinabè annonce ce jeudi 18 janvier 2024 avoir déjoué un plan de déstabilisation du pays, planifié par « des militaires en fonction que des militaires radiés, des civils et des activistes ». 

Par Daouda Kiekieta 

« Le Gouvernement informe le Peuple burkinabè, que depuis le 13 janvier 2023, les services de sécurité sont à pied d’œuvre pour démanteler un réseau de déstabilisation du Burkina Faso », indique le porte-parole du gouvernement burkinabè, Jean Emmanuel Ouédraogo, dans un communiqué. 

Selon le porte-parole, la date du 14 janvier 2024 était projetée par  « les porteurs de ce projet funeste pour le passage à l’action, en vue d’exécuter leur plan diabolique, qui immanquablement aurait fait entrer le Burkina Faso à reculons dans l’histoire ».

Parmi les auteurs de projet de déstabilisation figurent le réseau aussi bien des militaires en fonction que des militaires radiés, des civils et des activistes entre autres, explique le ministre de la Communication, Jean Emmanuel Ouédraogo. 

«Des financements extérieurs étaient en cours » 

Le porte-parole du gouvernement explique que dans le cadre de la réalisation du projet,  « des individus ont été contactés dans différentes casernes militaires sur l’ensemble du pays, afin d’organiser une sorte de mutinerie »

En plus, des organisations de la société civile acquises à leur cause étaient appelées à prendre le relais.  « Pour cela, des financements à leur endroit étaient en cours de déblocage et de transfert depuis l’extérieur » poursuit le gouvernement. 

« Le Gouvernement rassure le Peuple burkinabè, que la vigilance des services de renseignement et la promptitude des forces patriotiques de défense et de sécurité ont permis d’interrompre la mise en œuvre de cette énième tentative de déstabilisation » ajoute-t-il 

A l’étape actuelle, soutient-il, des interpellations ont été faites, des entretiens menés et des analyses techniques sont en cours. 

« Les informations recueillies montrent à suffisance la volonté de subversion et de déstabilisation. Des voies de droit seront usitées pour éclairer l’opinion nationale et internationale sur l’ensemble de ces manœuvres » conclut-il.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...