spot_img
spot_img

SNC 2024 : Des troupes rivalisent d’ardeur à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso

Publié le : 

Publié le : 

Le grand prix national des arts et des lettres (GPNAL) catégorie arts du spectacle compétition pool jeunes, se poursuit ce dimanche 28 avril 2024 à la maison de la culture Monseigneur Anselme Sanon de Bobo-Dioulasso.

Par Prisca Konkobo, depuis Bobo-Dioulasso

La mythique salle des spectacles Sotigui Kouyaté au sein de la maison de la culture Monseigneur Anselme Sanon est témoin depuis le samedi 27 avril 2024 de diverses prestations en ballets et danses traditionnelles

L’ambiance dans la salle ce dimanche 28 avril est festive. Émerveillés, les spectateurs applaudissent et filment les prestations, en criant «bissé, bissé, bissé», c’est -à-dire qu’ils en redemandent.

Ils sont au total 7 troupes à passer ce soir  dans la catégorie arts du spectacle compétition pool jeunes.

Il s’agit de la «troupe Waoogwendé du BF0122 de l’Oubritenga, la troupe Nabonswendé de Nassodo du Gourma, la troupe Pangtontsaabo du Yatenga»

Il y  aussi la «troupe KayaKaforo du Nahouri, la troupe espoir Yirissan de Dédougou, la troupe Tegawendé du Kouritenga et la troupe Gnossido du Batié».

Parées de leurs tenues traditionnelles, agrémentées par des cauris, les différentes troupes ont rivalisé d’ardeur pour séduire le jury.

Au nombre de ces troupes, la troupe espoir Yirissan de Dédougou. C’est une jeune troupe créée dans le contexte de la crise sécuritaire. Elle  est à sa première participation à la semaine nationale de la culture.

Parmi ses danseurs, il y a  4 enfants déplacés internes. Pour Isidore Kabré, déplacé interne en classe de 3e, la troupe et la danse lui permettent de s’évader.

«Ça me permet de ne pas trop penser à la situation que vit mon village», indique-t-il.

Isidore Kabré, enfant deplacé interne de la troupe espoir Yirissan de Dédougou
Isidore Kabré, enfant deplacé interne de la troupe espoir Yirissan de Dédougou

Selon Léonce Gnoumou, responsable de la troupe, «espoir Yirissan de Dédougou», est créée au vu de la situation sécuritaire délétère dans la  Boucle du Mouhoun.

« Les enfants sont beaucoup touchés par la crise sécuritaire qui secoue la région. Nous avons voulu offrir un tremplin d’épanouissement aux enfants de la région, et valoriser aussi les couleurs de la région à travers la culture», dit-il.

La troupe Gnossido qui signifie « aidez-nous à monter», autrement dit, «aidez-nous à grandir avec nos valeurs culturelles» du Batié a également tenté de séduire le jury en jouant des instruments traditionnels. Elle intervient dans la catégorie musique traditionnelle.

La troupe Gnossido et son encadreur
La troupe Gnossido et son encadreur

Elle a présenté deux compositions. «La 1ere composition explique la place des parents à plaisanterie et la deuxième composition prouve l’existence des richesses naturelles sur notre territoire», explique Meda Jean Moïse, encadreur de la troupe.

«Je suis très content de la prestation des enfants car ils ont suivi les consignes. Mais c’est le jury qui est le dernier juge . Nous comptons sur leur clémence», a-t-il déclaré.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...