spot_img
spot_img

SNC 2024: « La culture, une aiguille et son fil qui cousent les relations», ministre malien

Publié le : 

Publié le : 

Les ministres de la Culture du Burkina Faso, du Mali et du Niger ont procédé, ce 28 avril 2024, à Bobo Dioulasso, à l’ouverture officielle du village des communautés, dans le cadre de la Semaine nationale de la culture. 

Par Nicolas Bazié depuis Bobo Dioulasso

Environ 45 communautés dont 31 du Burkina Faso et 14 venues de l’étranger exposent des produits et objets culturels dans ce lieu dédié à la promotion de la culture africaine.

Il s’agit du village des communautés créé à l’occasion de la Semaine nationale de la culture qui se tient à Bobo Dioulasso, deuxième ville et capitale culturelle du Burkina Faso. 

Dans ce site logé au Village artisanal de la ville de Bobo, plusieurs communautés se rencontrent: des Nigériens, des Burkinabè venus de toutes les 13 régions du pays, des Congolais, des Béninois, des Maliens bref, des communautés des pays d’Afrique brillent par leur présence à la fête de la culture dans la cité de Sya. 

Des exposants au Village des communautés
Des exposants au Village des communautés

À l’entrée de ce village mythique, les amoureux de la culture sont accueillis par le son des tambours qui résonnent de part et d’autre.

 Ce village des communautés selon le ministre d’Etat et ministre burkinabè de la Culture, Jean Emmanuel Ouédraogo, résume à lui seul, l’esprit de la Semaine nationale de la culture «qui est l’unité dans la diversité». 

Exposition du kilichi, une spécialité nigérienne faite à base de viande de boeuf
Exposition du kilichi, une spécialité nigérienne faite à base de viande de boeuf

« Quand on regarde d’un stand à l’autre, on se rend compte qu’il n’y a pas de barrière entre les communautés. Ce sont pratiquement les mêmes savoirs, savoir-faire et les mêmes valeurs. Je pense que c’est ça tout l’intérêt de ce village des communautés », poursuit le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo. 

Cela fait comprendre, d’après lui, « qu’ on est vraiment uni dans la diversité et que la culture ne doit pas être un facteur de division mais bien au contraire, la culture doit nous rapprocher les uns des autres, les communautés les unes des autres». 

Pour ce qui des Maliens présents à la SNC, leur ministre de la culture, Andogoly Guindo estime que « c’est tout à fait normal que les communautés malienne et burkinabè se retrouvent pour célébrer ce qu’elles ont en commun, c’est-à-dire la culture.»

Le ministre malien de la culture Andogoly Guindo (en bonnet noir )
Le ministre malien de la culture Andogoly Guindo (en bonnet noir )

Le ministre malien conclut que « quand on dit que la culture crée un pont entre les peuples, en voici la belle preuve. La culture est comme une aiguille et son fil qui cousent les relations entre les hommes, les communautés». 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...