spot_img

Can Ambiance: Bouaké, les bons points de la gastronomie burkinabè

Publié le : 

Publié le : 

Depuis des années, la communauté burkinabè a laissé une empreinte indélébile en Côte d’Ivoire, intervenant dans divers secteurs, dont la restauration. La cuisine burkinabè occupe une place de choix dans la gastronomie à Bouaké dans la deuxième grande ville de la Côte d’Ivoire. Libreinfo.net vous en dit plus.

Par Stéphane Kouakou, collaborateur Bouaké

Malgré la concurrence féroce à laquelle doivent faire face les artisans culinaires, des plats typiquement burkinabè, tels que le tô (pâte de farine de maïs) et le haricot, font leur bonhomme de chemin.

Les restaurants qui proposent ces mets se regroupent souvent dans des zones proches, créant ainsi une dynamique particulière. Les mets burkinabè sont plus ou moins consommés par les populations de la deuxième ville ivoirienne et certains consommateurs avouent même qu’ils en raffolent.

Des spécialités gastronomiques qui sont populaires dans des zones spécifiques comme le marché de gros de Bouaké et les différents marchés des quartiers de la ville. Leur vente reste toutefois limitée aux établissements tenus par la communauté burkinabè, créant ainsi une enclave gastronomique distincte.

Un Centre Commercial, un Univers Burkinabé

Le centre commercial « Espace poulet chaud », surnommé ainsi par les populations, émerge comme le lieu de prédilection pendant les week-ends à Bouaké. Contrôlée à 60% par des commerçants burkinabè, cette zone est devenue le point de convergence pour les amateurs de grillades de poulets, moutons et bœufs.

Initialement orientés vers l’agriculture au Burkina Faso, ces entrepreneurs ont pivoté vers la vente de viande grillée à leur arrivée en Côte d’Ivoire, constatant un créneau inexploité. «Quand j’étais au Burkina Faso, j’étais agriculteur, mais à Bouaké, je me suis lancé dans la vente de viande. Aujourd’hui, les grillades constituent ma principale source de revenus, malgré les défis économiques. Nous, les commerçants burkinabè, dominons cette rue depuis des années, travaillant en étroite collaboration avec la main-d’œuvre locale », témoigne Issa Boro.

Ainsi, entre les saveurs traditionnelles des plats burkinabè et l’adaptation des commerçants dans le domaine des grillades, la gastronomie à Bouaké se façonne au croisement de la tradition et de l’évolution économique, créant une diversité culinaire unique dans cette ville dynamique de la Côte d’Ivoire.

Lire aussi: Can info: stade de la paix de Bouaké, joyau architectural du sport africain

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Sourou: Prorogation du couvre-feu de 3 mois à Lankoué et Kiembara

Dans un communiqué du 25 février 2024, le Haut-Commissaire du Sourou, Salif Traoré a annoncé la prorogation du couvre-feu dans les départements de Lankoué...

Sénégal : vers une amnistie générale pour les troubles connus par le pays

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a annoncé ce lundi 26 février 2024, un projet de loi d’amnistie générale pour les faits liés...

Procès Adama Siguiré : après 3h de débats, le dossier renvoyé au 4 mars

Le procès en diffamation intenté contre l’écrivain Adama Siguiri est renvoyé au 4 mars 2024.  Par Nicolas Bazié Lorsque le dossier a été appelé, les avocats...

«Enlèvement» de Me Kam : Le Mouvement SENS dénonce une violation des libertés démocratiques au Burkina

Le Mouvement SENS a organisé une conférence de presse , le lundi 26 février 2024 à Ouagadougou, pour dénoncer «l'enlèvement» de leur coordinateur national,...

Coopération: Retrait de l’AES, la CEDEAO énonce les conséquences

Les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique, la...
spot_img

Autres articles

Burkina/Sourou: Prorogation du couvre-feu de 3 mois à Lankoué et Kiembara

Dans un communiqué du 25 février 2024, le Haut-Commissaire du Sourou, Salif Traoré a annoncé la prorogation du couvre-feu dans les départements de Lankoué...

Sénégal : vers une amnistie générale pour les troubles connus par le pays

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a annoncé ce lundi 26 février 2024, un projet de loi d’amnistie générale pour les faits liés...

Procès Adama Siguiré : après 3h de débats, le dossier renvoyé au 4 mars

Le procès en diffamation intenté contre l’écrivain Adama Siguiri est renvoyé au 4 mars 2024.  Par Nicolas Bazié Lorsque le dossier a été appelé, les avocats...

«Enlèvement» de Me Kam : Le Mouvement SENS dénonce une violation des libertés démocratiques au Burkina

Le Mouvement SENS a organisé une conférence de presse , le lundi 26 février 2024 à Ouagadougou, pour dénoncer «l'enlèvement» de leur coordinateur national,...

Coopération: Retrait de l’AES, la CEDEAO énonce les conséquences

Les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique, la...