spot_img

CAN-Ambiance : élimination des Étalons, la tristesse des supporters de Ziniaré

Publié le : 

Publié le : 

Les Étalons du Burkina sont éliminés après leur match en 8e de finale de la CAN 2023 contre les Aigles du Mali. Après cette défaite, des supporters rencontrés dans la rue de Ziniaré, donnent leurs impressions.

Pae Natabzanga Jules Nikièma

Les Étalons ont perdu leur match des 8e de finale ce mardi 30 janvier 2024 au stade de Korhogo face aux aigles du Mali (1-2) et donc éliminés de la compétition.

Après cette défaite, des supporters rencontrés à Ziniaré, dans le plateau central, donnent leurs appréciations.

Roger Kaboré est habillé aux couleurs du Burkina avec une écharpe  au cou. Selon lui, « On ne s’est pas donné à fond »

Pour Cyrille Bafo, « on n’a malheureusement pas appris de nos erreurs des rencontres passées ». Il se demande: « On ne sait pas si c’est le coaching ou si c’est l’engagement des joueurs» mais il constate que le Burkina a perdu bêtement ce match alors qu’il a des potentialités pour le gagner».

Quant à Madame Kaboré, elle a été tétanisée par l’élimination. Toujours assise, le regard plongé dans le néant, elle est manifestement découragée.

Sur sa joue droite, un auto-collant aux couleurs du drapeau national reste toujours collé.

« On a bien joué mais malheureusement on a perdu le match », se désole-t-elle. « Si l’entraineur avait fait quelques changements plus tôt, cela allait nous aider. Mais, dommage », regrette-t-elle.

L’élimination des Étalons a plongé Ziniaré dans le calme. Aucun bruit. Aucune ambiance. Un apprenti chauffeur venu de Kongoussi a appris le résultat du score final.

Depuis le rond-point central de la ville, il marche en compagnie de deux autres camarades dans le silence.

Il tient seul le drapeau du Burkina qui flotte. Interrogé, il déclare: « Malgré la défaite, je ne baisserai pas le drapeau de mon pays. La lutte continue »

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...