spot_img
spot_img

CAN Infos : 8ès de finale, Burkina et Mali se retrouvent 20 ans après! 

Publié le : 

Publié le : 

Le Burkina Faso, classé deuxième dans le groupe D, se rendra à Korhogo pour affronter le Mali, premier du groupe E, en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2023. La deuxième confrontation en 20 ans.

Par André-Martin Bado 

Les Étalons du Burkina Faso, ayant terminé deuxièmes du groupe D avec 4 points, se préparent à affronter les redoutables Aigles du Mali, leaders du groupe E, le mardi 30 janvier 2024 . Cette confrontation promet d’être un spectacle captivant pour les amateurs de football.

Les deux équipes se retrouvent en huitièmes de finale après 20 ans depuis leur dernière confrontation, une rivalité débutée lors de la CAN 2004 en Tunisie où le Mali avait remporté le match 3-1, se qualifiant ainsi pour les quarts de finale. Cette histoire ajoute un élément de revanche à cette nouvelle rencontre.

Le Mali, fidèle à ses performances exceptionnelles lors de la phase de poules, a terminé en tête de son groupe devant des adversaires redoutables tels que l’Afrique du Sud et la Namibie. Les Aigles restent confiants alors qu’ils se préparent à affronter ce match crucial à Korhogo.

De l’autre côté, les Étalons du Burkina Faso ont pris la deuxième place dans le groupe D. En déplacement de Bouaké à Korhogo, l’équipe est déterminée à renverser la tendance cette fois-ci et à prouver sa valeur sur la scène continentale.

En attendant ce duel épique, les fans de football retiennent leur souffle pour découvrir quelles émotions et quels rebondissements cette rencontre entre le Burkina Faso et le Mali réservera.

Une chose est sûre, les deux équipes sont prêtes à tout donner sur le terrain pour atteindre les quarts de finale de la CAN 2023.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...