spot_img

CAN Ambiance : Comment avez-vous apprécié le jeu de chaque Étalon ?

Publié le : 

Publié le : 

Les Etalons du Burkina ont effectué le mardi 16 janvier 2024, leur première sortie à cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Retour sur ce match et la performance des joueurs.

Par Issoufou Ouedraogo

Le Burkina Faso a entamé la rencontre en conservant le ballon. Mais pas assez de provocations à tel point que l’adversaire a profité des pertes de balles en milieu de terrain pour faire des contre-attaques.

Ce qui a fait que la ligne défensive portée par Edmond Tapsoba, Steeve Yago, Issa Kaboré et Issouf Dayo a supporté le poids du match. Incontestablement, Edmond Tapsoba a été l’homme à tout faire, le métronome de cette défense.

Le gardien de but, Hervé Koffi n’a pas été du reste. Il était bien sur ses appuis et était impeccable dans ses buts. Il a fait soulever les supporters par certains de ses arrêts spectaculaires. Sa parade de la (77e ) sur un coup franc mauritanien est un exemple parmi tant d’autres.

Les Étalons après leur victoire contre la Mauritanie
Les Étalons après leur victoire contre la Mauritanie

Quant au milieu de terrain, Aziz Ki, Adam Guira et Blati Touré, ont manqué de la niaque dans ce match. Le milieu a peiné pour être une bonne colonne vertébrale de l’équipe des Étalons avec des pertes de balles qui n’ont pas toujours facilité la tache à la défense.

Cependant, Aziz Ki n’a pas démérité et a tiré son épingle de jeu tout comme Adam Guira même si collectivement avec Blati Touré, il y a beaucoup à dire.

Trop de passes imprécises, pertes de balles et de manque de conservation et de construction avec le cuir. Le milieu a péché dans la créativité pour cette première rencontre.

L’attaque burkinabè également composé de Cédric Badolo, Bangré et Mohamed Konaté a eu du mal à fonctionner. Quelques tentatives de Cédric qui n’ont pas abouti.

Mohamed Konaté a brillé par de mauvais placements et des fautes sur les défenseurs mauritaniens. Quant à Bangré, il a été quasi-invisible sur le front de l’attaque.

Lui, par exemple, par deux à trois fois, a tenté de percer le mur mauritanien mais par manque de précision (1 tir cadré pour les Étalons à la 76e). Il a fallu les entrées en jeu de Fessal Tapsoba et Bertrand Traoré.

Et c’est le soulagement ! Le réveil des Burkinabé a été observé surtout avec l’entrée en jeu du capitaine des Étalons, Bertrand Traoré, à 20 minutes de la fin.

Bertrand Traoré a porté le danger dans le camp adverse. Suite à une pénétration dans la surface de jeu mauritanienne, Issa Kaboré est touché.

L’attaquant d’Aston Villa, dans un calme olympien fait basculer le match en transformant un penalty dans le temps additionnel pour offrir ainsi la victoire à son équipe.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...