spot_img

CAN 2023 : le Nigeria brise le rêve de la Côte d’Ivoire

Publié le : 

Publié le : 

Le Nigeria a réalisé un énorme coup en s’imposant face à la Côte d’Ivoire (0-1), ce jeudi 18 janvier 2024 au Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé d’Abidjan. Les Super Eagles se mettent en position favorable pour aller chercher la qualification et prendre la première place du groupe A.

Par Issoufou Ouedraogo

Le Nigeria, qui fait partie de ces équipes décevantes, a réglé la mire. Troost-Ekong punit la Côte d’Ivoire. Le triple champion d’Afrique (1980, 1994, 2013) a remporté le premier choc de ce tournoi face à la Côte d’Ivoire (0-1).

En effet, après un premier match poussif contre la Guinée Équatoriale (1-1), marqué par un manque de cohérence et de réalisme sur le plan offensif malgré les nombreuses flèches présentes en attaque, les hommes de José Peseiro ont affiché un bien meilleur visage face au pays hôte.

A la suite d’un premier acte animé avec des occasions signées Victor Osimhen pour le Nigeria (9e) et Christian Kouamé pour la Côte d’Ivoire (10e), les visiteurs sont passé, après la pause, à plus d’offensif en se montrant plus pressants et agressifs.

Cette domination des Super Eagles a débouché sur un penalty obtenu par l’attaquant de Naples, Osimhen pour une faute d’Ousmane Diomandé et transformé par le capitaine William Troost-Ekong (0-1, 55e).

L’arbitre de la rencontre, Mustapha Ghorbal avait d’abord laissé l’avantage suite au dégagement raté d’Ousmane Diomandé qui a bien déséquilibré Osimhen.

Mais la VAR l’a interpellé et après avoir longuement hésité devant les images, l’arbitre algérien a finalement sifflé le penalty, ce qui n’a rien de scandaleux, même s’il ne s’agissait pas forcément d’une erreur manifeste.

Les Éléphants se montraient plus percutants avec les entrées en jeu de Jonathan Bamba et Nicolas Pépé.

Seko Fofana pensait même égaliser sur une frappe enroulée qui passait proche du but (75e). Ils ont alors tenté de se révolter, mais de manière bien trop désordonnée.

Et ils n’ont été vraiment menaçants qu’une fois, par Seko Fofana, dont la frappe enroulée du droit a rasé le poteau (73e). La déception de tout un stade a donc été immense.

Une seule et unique occasion nette qui ne suffisait pas à faire flancher une défense nigériane bien regroupée jusqu’au coup de sifflet final.

Un succès de prestige qui permet au Nigeria de revenir à hauteur de la Guinée Équatoriale, tombeuse de la Guinée Bissau (4-1), en tête du groupe.

Les partenaires d’Alex Iwobi auront besoin d’un nul face à ceux de Mama Balde pour assurer la qualification pendant que la Côte d’Ivoire, désormais 3e, cherchera à se reprendre face aux Équato-Guinéens.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...