spot_img

Coopération : vers la construction d’un chemin de fer Conakry-Bamako-Ouagadougou

Publié le : 

Publié le : 

La ministre des Affaires étrangères burkinabè a reçu le jeudi 9 février 2023 à Ouagadougou, les ministres des Affaires étrangères de la Guinée Conakry Dr Morissanda Kouyaté et celui du Mali Abdoulaye Diop pour une séance de travail. Cette rencontre répond à la volonté commune des plus hautes autorités des trois pays en Transition de renforcer leurs liens d’amitié et de coopération. Il ressort de cette rencontre un projet de construction d’un chemin de fer Conakry-Bamako-Ouagadougou.

Par Valérie Traoré

Les délégations, burkinabè, guinéenne et malienne, ont passé en revue des sujets d’importance majeure et d’intérêt commun, notamment la réussite des processus de transition devant conduire au retour à l’ordre constitutionnel apaisé et sécurisé, la promotion de la bonne gouvernance.

Autre volet très important, évoqué à l’issue de la réunion entre les trois ministres, est la construction d’un chemin de fer entre Conakry-Bamako et Ouagadougou.

La réalisation de tels projets nécessite, selon les ministres des Affaires étrangères du Mali, du Burkina et de la Guinée, des consultations politiques et diplomatiques, « afin de faire de ce partenariat Bamako-Conakry-Ouagadougou, un axe gagnant pour le bien-être des populations », a affirmé Olivia Rouamba.

Pour la délégation, il s’agira de faire de l’axe Bamako-Conakry-Ouagadougou, un domaine stratégique et prioritaire pour le développement du commerce, des transports, de l’approvisionnement en produits de première nécessité, de la formation professionnelle, du développement rural, de l’exploitation minière, de la culture et des arts.

La réalisation du projet du chemin de fer constituera une aubaine pour l’économie des trois pays.

« Il y a la facilitation de la fourniture en hydrocarbures et en énergie électrique entre les trois pays ; le développement du commerce et des transports du port de Conakry jusqu’au Burkina Faso en passant par le Mali ; et l’organisation de l’exploitation minière entre les trois pays » souligne le communiqué final de la rencontre entre les trois personnalités.

Ainsi, elles comptent mobiliser des ressources nécessaires en vue de réaliser le projet de construction du chemin de fer Conakry-Bamako-Ouagadougou et la construction des routes intermédiaires entre les trois pays, « devant servir de leviers de croissance économique et faciliter la libre circulation des populations et de leurs biens ».

Avant cette rencontre tripartite au Burkina Faso le 9 février dernier, une délégation ministérielle burkinabè conduite par Madame Olivia Rouamba, la ministre des Affaires étrangères, s’était rendue en Guinée du 10 au 13 janvier 2023.

La question d’approvisionnement en hydrocarbure était le sujet qui préoccupait les autorités burkinabè.

À cet effet, le gouvernement burkinabè a voulu se tourner vers d’autres horizons comme la Guinée Conakry.

À l’issue des échanges entre la délégation burkinabè et les autorités guinéennes, la Guinée a répondu favorablement à cette requête.

Jamais les trois pays (le Mali, le Burkina Faso et la Guinée) ne s’étaient rapprochés aussi vite auparavant.

Mais, depuis l’arrivée au pouvoir du capitaine Ibrahim Traoré le 30 septembre 2022, au Burkina Faso, l’union est effective entre ces trois États.

Le Mali, la Guinée et le Burkina ont en commun, une suspension de la CEDEAO et de l’Union africaine après les prises de pouvoir par des militaires respectivement en 2020, 2021 et 2022.

Lire aussi: Coopération : fédération Mali-Burkina-Guinée, un sujet à polémique

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Coopération : Le Premier ministre Apollinaire Kyélem de Tambela en visite en Iran

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Kyelem de Tambèla, est en visite de travail et d'amitié en Iran, du 24 avril au 1er mai 2024....

Guinée: la Cedeao annonce un soutien de plus de 5,5 milliards fcfa

Le commissaire au développement humain et aux affaires sociales de la CEDEAO, Pr Fatou Sow Sarr a annoncé le 19 avril 2024 à Abuja,...

Diplomatie : Le colonel Boukaré Zoungrana nommé ambassadeur au Tchad

L'ex-ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, le Colonel Boukaré Zoungrana, est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso...

Coopération : Moscou veut renforcer les relations bilatérales avec le Burkina

Le ministre des Affaires étrangères, Karamoko Jean Marie Traoré, accompagné de la ministre en charge de la Coopération régionale, Stella Eldine Kabré, ont reçu,...

France: Alassane Ouattara reçu à dîner à l’Élysée

Le Président français Emmanuel Macron va recevoir ce vendredi 22 mars 2024 son homologue ivoirien Alassane Ouattara à l'Elysée pour un dîner selon Africa...
spot_img

Autres articles

SNC 2024: Entre inquiétude et espoir, les artistes du Nord se préparent

A quelques jours de l’ouverture officielle de la Semaine nationale de la culture (SNC) Bobo 2024, les artistes de Ouahigouya dans la région du...

Coopération : Le Premier ministre Apollinaire Kyélem de Tambela en visite en Iran

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Kyelem de Tambèla, est en visite de travail et d'amitié en Iran, du 24 avril au 1er mai 2024....

Lutte contre le terrorisme: Des chefs d’État africains réunis à  Abuja définissent des stratégies 

Des dirigeants africains se sont réunis du 22 au 23 avril 2024 à Abuja au Nigéria pour définir des stratégies de lutte contre le...

Oxfam: l’inégalité des revenus est élevée ou s’accroît dans 60 % des pays bénéficiant de prêts du FMI et de la Banque mondiale

L'inégalité des revenus est élevée ou en augmentation dans 60 % (64 sur 106) des pays à revenu faible ou intermédiaire qui reçoivent des...

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts selon une...