spot_img
spot_img

Terrorisme/Sahel : « Personne ne viendra mourir pour nous», le Premier ministre malien Choguel Maïga à Ouagadougou

Publié le : 

Publié le : 

Le Premier ministre malien, Choguel Maïga est arrivé dans la capitale burkinabè Ouagadougou, ce 23 février 2023, à bord d’un avion militaire pour une visite de travail et d’amitié. Il a été accueilli à l’aéroport par son homologue burkinabè Apollinaire Kyélem. Dans un entretien avec la presse, M. Maïga a déclaré que le terrorisme sera vaincu au Sahel. « Nous allons gagner la guerre avec nos armées. Aucune armée étrangère. Que cela soit clair».

Par Daouda Kiekieta

L’avion militaire du Mali s’est immobilisé sur le tarmac de l’aéroport de Ouagadougou dans l’après-midi de ce jeudi. A son bord, le Premier ministre malien, Choguel Maïga, accompagné d’une délégation forte de près de 50 personnes.

Ils ont été accueilli par son homologue burkinabè, Apollinaire Kyélem avec plusieurs membres de son gouvernement ainsi que le président de l’Assemblée législative de transition burkinabè, Dr Ousmane Bougouma.

Choguel Maïga Ouagadougou
L’arrivée du premier ministre malien Choguel Maïga à Ouagadougou

Cette visite de M. Choguel Maïga est la première du genre depuis sa nomination le 7 juin 2021.

« Avec le développement des événements, notamment, la dernière rencontre des ministres des Affaires étrangères nous devrions donner suite à cela. Je crois que les suites vont se multiplier dans les jours à venir, pour tirer dans le sens du souhait des peuples» a déclaré M. Choguel Maïga à son arrivée.

Dans ce contexte d’insécurité que vivent les deux pays voisins, la question de lutte contre le terrorisme s’est invitée dans les propos du chef du gouvernement malien.

Surtout quand on sait que cette visite intervient près d’une semaine après l’attaque complexe qui a coûté la vie à 51 soldats burkinabè.

« Le point numéro 1 de notre visite, aujourd’hui, c’est de présenter les condoléances de l’ensemble du peuple malien aux frères et amis burkinabè » a indiqué M. Maïga.

Pour lui, ce qui arrive au Burkina Faso, notamment ce drame, est dû aux choix que le pays a optés.

« C’est en ce moment que tout le peuple burkinabè doit être debout comme un seul homme, pour soutenir son armée. Cette étape, nous l’avons traversée. A un moment au Mali, tous les jours c’étaient des villages qui étaient rasés » a rappelé M. Choguel Maïga.

A l’en croire, le terrorisme sera vaincu au Sahel malgré les défaites que peuvent subir les armées du Sahel.

Choguel Maïga à Ouagadougou
Le Premier ministre malien, Choguel Maïga (à gauche) et le premier ministre burkinabè Apollinaire Kyélem (à droite)

« Pour gagner la guerre, c’est avec nos armées. Aucune armée étrangère. Que cela soit clair. Personne ne viendra mourir pour nous. Ce sont les Africains qui doivent se défendre. Et pour cela, il faut qu’elles (armées, NDLR) soient sûrs que leurs peuples sont avec elles. Qu’ils (les soldats) ne mourront jamais pour rien », foi du Premier ministre malien.

Cette visite de 72h de Choguel Maïga et sa délégation intervient quelque jours après que la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ait décidé d’imposer une interdiction de voyager aux ministres de trois pays en Transition à savoir, le Burkina Faso, la Guinée et le Mali.

Lire aussi: Coopération : le premier ministre malien, Choguel Maïga est arrivé à Ouagadougou ce 23 février

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Afrique-Monde : Sérénades sans fin et sommets tous azimuts

Entre l’Afrique le reste du monde, il y a des tas de sommets qui s’enchaînent et s’enchevêtrent selon des canons et des schémas que...

Diplomatie : le Russe Sergueï Lavrov en visite de 48h à Ouagadougou

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov est arrivé à Ouagadougou ce 4 mai 2024, pour une visite de travail et d’amitié de...

Burkina Faso: Sergueï Lavrov annoncé à Ouagadougou

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a entamé le lundi 3 juin 2024 une tournée africaine en commençant par Conakry, la capitale...

CEDEAO/ AES : « les appels au dialogue arrivent bien trop tard », Abdoulaye Diop 

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali, Abdoulaye  Diop, a fait une déclaration le 2 juin 2024 à Bamako....

Burkina : « La Côte d’Ivoire devient comme la base arrière des déstabilisateurs », Jean Emmanuel Ouédraogo

Le ministre d’État, ministre de la communication, Jean Emmanuel Ouédraogo, s'est exprimé le 02 juin 2024 à l'émission la brèche de la Radiodiffusion télévision...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...