spot_img
spot_img

Ciné Droit Libre 2019 : la défense et la promotion de la démocratie au cœur des activités

Publié le : 

Publié le : 

Ciné Droit Libre, c’est le premier grand festival burkinabè qui promeut la défense des droits humains et la liberté d’expression à travers le cinéma en Afrique francophone.  Les festivaliers vivront la 15e édition de cet événement du 7 au 14 décembre 2019. La cérémonie d’ouverture interviendra le 7 décembre à l’espace Gambidi, à Ouagadougou.

 En 2018, la justice s’était levée, et le procès Norbert Zongo fut. C’était le début de l’expression de la vraie démocratie. C’est ainsi que l’on pourrait résumer la quintessence de la réflexion sur la 14e édition du ciné droit libre, tenue sous le thème « Justice, levez-vous ! », dont l’innovation majeure était la simulation du procès du journaliste d’investigation burkinabè Norbort Zongo.

 Cette année, la 15e édition, va porter la réflexion autour du thème : « Pourquoi la démocratie ? », pour évoquer à fond, les questions de gouvernance, de démocratie en Afrique, son importance pour la paix et la lutte contre l’insécurité et le terrorisme. Pour Abdoulaye Diallo, Coordonnateur du festival Ciné Droit Libre, la réponse à la question soulevée par la thématique, trouve son sens dans une période où l’Afrique est frappée par de multiples crises de gouvernance avec une démocratie en danger. Ce thème touche également le Burkina Faso qui entrera en élection présidentielle en 2020. La voix de l’électeur compte-telle une fois le dirigeant est élu ? La démocratie est-elle réellement le modèle de gouvernance qu’il faut pour l’Afrique ? Autant de préoccupations que les organisateurs de cette 15e édition du Ciné Droit Libre, trouvent légitimes tant la culture démocratique peine à s’enraciner en Afrique : des élections mal préparées ou manipulées avec parfois des violences qui bloquent le processus démocratique, la liberté d’expression restreinte, les opposants affaiblis, la constitution modifiée aux fins du maintien de certains chefs d’États au pouvoir, entre autres.

ZONGO et TAO organiseront l’élection présidentielle à Ouagadougou

Les deux artistes humoristes ivoiriens Zongo et Tao, seront à cette 15e édition du festival Ciné Droit Libre qui se tient du 7 au 14 décembre 2019 à Ouagadougou

Les innovations de cette 15e édition sont entre autres, le séminaire universitaire qui implique les enseignants et les étudiants le 9 décembre à l’amphi A600 de l’université Joseph Ki-Zerbo, l’organisation d’un vote pour l’élection du président du Faso, sous la houlette des humoristes (Zongo et Tao) pour symboliser la démocratie, au village du festival , délocalisé cette année au terrain omnisport de l’arrondissement 10, jouxtant le Lycée Newton. Toutes ces particularités répondent à la question thématique « Pourquoi la démocratie ? » Au menu, il y aura des projections de films dans les quartiers  non lotis, des débats, des panels.

Cette 15e édition est parrainée par le Pr Théophile Obenga, l’un des disciples de Cheick Anta Diop, sous la présidence du président de la transition Michel Kafando. D’autres invités comme Valsero ; Phyllis Taoua de l’université d’Arizona ; Didier Awadi ; le duo Zongo et Tao, seront entre autres, de la partie. Le festival Ciné Droit Libre, vise à contribuer au respect des Droits Humains au Burkina Faso, et de façon générale en Afrique afin de permettre aux détenteurs de droits d’être eux-mêmes, les premiers défenseurs de leurs droits. Il est l’initiative de l’association Semfilms, qui l’a lancé en 2005. À partir de cette 15e édition, le festival ciné Droit Libre sera désormais biennal afin de mieux préparer la décentralisation du festival dans le pays. La 16e édition va donc se dérouler en 2021.

Siébou Kansié

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Diplomatie culturelle: le Ministre d’État en charge de la Culture remet des œuvres d’art à destination de nos édifices diplomatiques à l’étranger

Le Ministre d'État, Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel OUEDRAOGO, a procédé à la remise officielle...

Le 15 mai à Ouahigouya: le roi du Yatenga implore les mânes des ancêtres pour  la paix

A l’occasion de la journée du 15 mai dédiée aux traditions et coutumes au Burkina Faso, Naaba Kiiba, roi du Yatenga a célébré cette...

Valorisation de l’oralité au Burkina : utiliser ce canal pour transmettre des valeurs 

Le ministre de la Communication, de la Culture, des arts et du tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo, dans le cadre du Mois du Patrimoine, a...

Burkina: Le mouvement SENS salue la tenue de la journée des coutumes et traditions

Déclaration du mouvement SENS à l’occasion de la journée des coutumes et traditions. Ce 15 mai 2024, notre pays célèbre la première journée des communautés. Le...

Burkina/Musique : Martin N’Terry sacré Marley d’or 2024 

La grande cour du SIAO à Ouagadougou a abrité, le  samedi 11 mai 2024, la cérémonie du Marley d'Or qui honore les meilleurs artistes...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...