spot_img

Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) : la 28e édition des NAK a refermé ses portes dimanche 

Publié le : 

Publié le : 

La 28e édition des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) a refermé ses portes ce dimanche 3 décembre 2023. Ce sont le ministre d’Etat, ministre en charge de la Fonction publique, Basolma Bazié et celui en charge de la culture, Jean Emmanuel Ouédraogo, qui ont présidé la cérémonie de clôture. 

Par Issoufou Ouedraogo envoyé spécial aux NAK

La ville de Koudougou communément appelée cité du cavalier rouge a du 29 novembre au 3 décembre 2023 vibré au rythme de la 28e édition des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK).

Ce rendez-vous culturel annuel qui s’est déroulé sous le thème « Culture et Agriculture », a présenté un programme riche en activités.

Après la cérémonie d’ouverture, il y a eu la soirée d’humour, le village atypique, les spectacles en live et le colloque international tenu à l’Université Norbert Zongo du 1er au 2 décembre 2023 sous le thème « Culture et agriculture en Afrique, science et pratique dans la littérature et enjeux dans des arts et des sciences ».

Ce colloque a été l’occasion pour les scientifiques d’apporter leurs contributions au développement de la culture et de l’agriculture à travers des réflexions sur plusieurs thématiques.

Selon le président du comité d’organisation en même temps promoteur des NAK Koubdi Koala, cette 28e édition a été une belle réussite.

En témoigne, a-t-il relevé, la réalisation artistique à 95% des activités programmées avec en prime la participation des festivaliers évaluée à 50 mille entrées sur le site du festival.

Il a rendu hommage aux plus hautes autorités du pays pour leur combat quotidien dans le cadre de la lutte pour la restauration du territoire national et pour tout ce qu’elles font pour le rayonnement de la culture burkinabè

Quant au prix Koudbi Koala, il a été remporté par le jeune Lamien Watamou Luc. Il est reparti avec un trophée plus un accompagnement pour la réalisation d’un clip et d’un suivi pour sa carrière musicale. « Je suis content et je promets au peuple burkinabè que je vais faire de mon mieux pour donner des sons qui vont toucher tous les burkinabè ». 

Les participants à la cérémonie de clôture des Nuits Atypiques de Koudougou
Les participants à la cérémonie de clôture des Nuits Atypiques de Koudougou

C’est avec ce bilan positif et dans une ambiance conviviale que les festivaliers ont assisté à l’apothéose de clap de fin de cette 28e édition avec les artistes comme Smarty, Hawa Boussim l’orchestre de la police nationale et la troupe Songré la Bangré ont meublé la grande scène des NAK à cette soirée de clôture.

Pour Viviane Zongo, gérante de stand, la qualité des artistes et le live ont fait de cette 28e édition une réussite même s’il faut noter quelques manquements au niveau de l’organisation.

« Les prix fixés pour accéder au site, par exemple sont à revoir car il fallait débourser la somme de 1000 F CFA. Cette situation n’a pas permis à beaucoup de personnes de faire le déplacement sur le site des NAK. Néanmoins je tiens à féliciter les organisateurs.», a-t-elle dit

Quant à Solange Nikiema, elle s’est prononcée sur les innovations de cette 28e édition notamment le prix Koubdi Koala et surtout le thème de ce colloque international sur le thème : « Culture et Agriculture ». 

«C’est vraiment ce qu’on doit faire pour revenir à nos valeurs, car si on veut notre souveraineté, on doit se donner les moyens pour arriver et non continuer dans les discours. Les conclusions de ces travaux à l’université doivent servir et non être rangés dans les tiroirs des décideurs» a-t-elle dit.

Pour le ministre d’Etat, ministre en charge de la Fonction publique « quand une telle activité de telle envergure s’organise dans une région et cela se passe avec sérénité, c’est lié au fait que le premier responsable de la région au plan administratif ne dort pas et met les petits plats dans les grands en lien avec les forces sécuritaires pour qu’il ait la possibilité d’encadrer, de sécuriser et permettre à tout le monde d’être confiant.» 

Des prestations d'artistes
Des prestations d’artistes

Il a ajouté: «Vous savez, nous sommes à la 28e édition, cela signifie que Koubdi Koala et son staff ont osé. Aujourd’hui, c’est le flambeau au-delà de Koudougou, de l’ensemble du Burkina qui est porté au-delà de nos frontières ».   

Les regards sont d’ores et déjà tournés vers la 29e édition qui se tiendra du 30 novembre au 4 décembre 2024 et dont le thème est « culture et sauvegarde du foncier rural ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...