Home Société Coupure des salaires: L’Etat burkinabè perd des procès face à des magistrats...

Coupure des salaires: L’Etat burkinabè perd des procès face à des magistrats devant plusieurs tribunaux administratifs

0

Par la Rédaction

Des magistrats burkinabè ont saisi plusieurs tribunaux administratifs en fonction de leurs lieux de travail contre des coupures de salaires opérées par l’Etat. Selon les informations de Libreinfo.net,le tribunal administratif de Ouagadougou saisi le 14 avril dernier par procédure de référé a délibéré ce vendredi 17 avril. Ainsi le tribunal a donné raison aux magistrats qui se plaignent de coupures de salaires pour fait de grève qui a eu lieu du 16 au 20 mars 2020.

A en le secrétaire général du syndicat burkinabè des magistrats (SBM) Moriba Troré contacté par Libreinfo.net ,les coupures du mois d’avril dont les salaires sont positionnés vont de 400 000f à 600 000 fcfa. Pour les coupures du mois de mars contraires aux textes en vigueur selon eux,le gouvernement n’a toujours pas donné des réponses claires.

A Ouagadougou,le tribunal administratif indique que l’exécution intégrale et parfaite de l’injonction de cessation ainsi ordonnée est soumise à une astreinte journalière de 10 millions de fcfa pour chaque jour de retard.

A Diébougou,dans la province de la Bougouriba le tribunal administratif a aussi délibéré ce vendredi 17 avril en faveur des magistrats,a appris Libreinfo.net. Cette décision astreint l’Etat buirkinabè à payer 1 million de fcfa par jour de retard à compter de la notification de la décision.

A Koudougou,le tribunal administratif a ordonné la cessation des retenues dejà positionnées sur les salaires d’avril 2020. Par conséquent,le tribunal renvoie l’Etat à mieux pourvoir.
Notons que plusieurs autres tribunaux administratifs n’ont pas encore délibéré.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 × 11 =