spot_img

Covid-19:L’Ambassadeur américain Andrew Young évacué à Washington,sa lecture de la situation au Burkina

Publié le : 

Publié le : 

Ceci est un article résumé de The New York Times, publié le 4 avril 2020

Les symptômes étaient plus agaçants qu’alarmants: une toux sèche, des courbatures puis des reniflements se sont développés quelques jours après qu’Andrew Young, l’ambassadeur américain au Burkina Faso, a rencontré des responsables gouvernementaux et des organisations d’aide pour discuter de la façon de protéger la nation ouest-africaine contre le coronavirus. Une semaine plus tard, M. Young a été scellé dans une chambre d’isolement et chargé dans un vol d’évacuation hors de la capitale, Ouagadougou, en tant que premier ambassadeur des États-Unis à apprendre qu’il avait le virus.

Il est peu probable qu’il soit le dernier. Déjà, 154 employés du Département d’État dans le monde ont été testés positifs pour le virus et plus de 3 500 sont symptomatiques et en état d’isolement, la grande majorité d’entre eux occupant des postes à l’étranger.Au début de la semaine dernière, il n’y avait que 43 kits disponibles au Burkina Faso pour tester l’infection à coronavirus, a déclaré M. Young. Le pays compte actuellement l’un des nombres les plus élevés d’infections en Afrique – vendredi, il y avait au moins 288 cas confirmés et 16 décès.

M. Young a été évacué le 25 mars sur un vol affrété par le Département d’État pour le ramener avec lui et 120 passagers en bonne santé du Burkina Faso et du Libéria. Dès que l’avion a atterri à l’aéroport international de Dulles, dans la banlieue de Virginie, à Washington, après un voyage de 29 heures, il a été vêtu d’un équipement à haut risque biologique et emmené à l’hôpital pour plusieurs jours de traitement. « Mon traitement n’est pas le même traitement que votre burkinabè moyen recevra dans les défis à venir, car la situation va devenir plus difficile dans les deux semaines à venir », a déclaré M. Young dans une interview cette semaine alors qu’il se rétablit à la maison dans la région de Washington. « Jusqu’à présent, M. Young est le seul employé américain de l’ambassade des États-Unis à Ouagadougou qui a été testé positif pour le virus, bien que deux membres du personnel local l’aient fait et plusieurs autres se soient mis en quarantaine par précaution.Plus de la moitié du personnel et de tous les membres de la famille ont été évacués au cours des derniers mois, ne laissant que quelques dizaines de diplomates et autres employés.

Ils travaillent tous à domicile au Burkina Faso ou maintiennent une distance sociale avec les autres.Bien qu’il n’ait jamais eu de fièvre, son propre diagnostic « était un signal d’alarme que les gens devaient être vraiment sérieux quant au type d’outils disponibles pour chacun pour ralentir la propagation du virus », a déclaré M. Young.

Au cours de la semaine dernière, a déclaré M. Young, 10 000 tests de coronavirus ont été donnés au Burkina Faso par l’un des hommes d’affaires les plus éminents de Chine, le fondateur d’Alibaba, Jack Ma. L’Organisation mondiale de la santé en a envoyé 2 000 de plus, a-t-il dit.Avant même d’être testé positif, M. Young s’était inquiété des effets du virus sur la fragile démocratie du Burkina Faso au milieu d’une menace terroriste et d’un nombre croissant de réfugiés. Il a dit qu’il était impatient de revenir. »Je travaille avec une population vraiment courageuse », a-t-il déclaré. «Ils ont sacrifié pour leur démocratie et maintenant ils combattent un horrible méchant à Al-Qaïda et  Daech. Et ils intensifient. Il a ajouté: «Je veux contribuer à les aider à réussir.».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Burkina/Rapports droits humains : «tenir compte du contexte du pays», Me Halidou Ouédraogo

Le président de la Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL), ancien président du Mouvement burkinabè des droits...

Administration du territoire: vers une stratégie de délimitation des entités administratives

Le ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS) envisage la délimitation des entités administratives territoriales. Ce projet est porté...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au pays des...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...