Accueil Culture Covid-19: Le talentueux décorateur des grands événements Marvin Sawadogo s’en est allé...

Covid-19: Le talentueux décorateur des grands événements Marvin Sawadogo s’en est allé à 54 ans

Hamadou Sawadogo plus connu sous le pseudonyme de Marvin, 54 ans est décédé lundi du nouveau coronavirus. Graphiste, ancien chef décorateur à la télévision nationale et Directeur général de l’agence de communication et de décoration « Optimart », Marvin était la star de la décoration au Burkina.

Par la Rédaction

Spécialisé dans la décoration de plateaux de télévision, cinéma, scènes, spectacles, M. Sawadogo était connu pour ses décors d’événements tels les Kundé, Faso Academy, de nombreux événements directs sur les chaînes de télévision.

Marvin a travaillé à l’Agence nationale de communication du Burkina Faso autrefois appelée Direction de la publicité, l’unique au Burkina Faso qui est devenue par la suite Zama publicité avant d’être plus tard privatisée. C’est là qu’il a décidé de voler de ses propres ailes en créant sa propre structure, « Optimart. »

Très passionné de son travail, « je ne dors presque pas. Mes journées ne sont pas de 24 h, mais de 72 heures. Parce qu’une heure pour moi compte pour quatre. Car je suis capable de faire en une heure, ce qu’on fait en quatre heures.Je suis très sollicité. Je ne fais pas deux choses à la fois. Je prends mes temps morts pour faire quelque chose. Et comme l’inspiration vient à tout moment, j’ai un crayon et du papier à mon chevet. Car je me réveille souvent pour écrire quelque chose. Même quand je suis avec mon chauffeur, j’ai toujours mon calepin au cas où je n’attends pas les commandes pour créer. Il y a des décorations que j’ai préparées et qui seront utilisées dans dix ans », affirmait le décorateur dans une interview en avril 2008 au site en ligne lefaso.net.

« Je demanderai à tous ceux qui veulent embrasser le métier de décorateur de bien se former. Car quand on est bien formé, on n’a peur de rien, on ne recule pas, on avance. Qu’ils acceptent de faire des compromis quand ça ne va pas et d’accepter les critiques. Aussi, il faut être optimiste car je le suis. Ce que les Burkinabè déprécient ici est très apprécié à l’étranger. Il ne faut donc pas être pessimiste », avait expliqué Marvin dans la même interview.

Le décorateur était « un homme très attaché à ses amis, sincère en amitié et toujours disponible. Un homme qui sait magnifié l’amitié en ses valeurs de fidélité et de sacrifices. Il croyait en la valeur du travail et aux détails dans l’exécution de son métier de décorateur. Il a travaillé sur presque tous les décors de spectacles télé au Burkina Faso.

Il était le point commun de tous les événements heureux et malheureux du showbiz, toujours disponible et donnant de sa personne pour mettre les choses en marche », a témoigné à Libreinfo Boukary Ouédraogo dit Almamy Becker, ancien Directeur commercial et marketing de la radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) et un des proches du décorateur.

La levée du corps aura lieu le mardi 31 mars à 7h, au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo,suivie de l’enterrement au cimetière de Rimekieta à 8h.

www.libreinfo. net