spot_img

France : Emmanuel Macron limoge le patron des services secrets

Publié le : 

Publié le : 

La France et le monde parleront de Bernard Emié au passé. Il a été limogé par le président Emmanuel Macron en conseil des ministres du mercredi 20 décembre 2023 et remplacé par Nicolas Lerner. Ce changement à la tête des services secrets français aurait un lien avec les récents événements survenus dans le Sahel.

Par Fred Ido

Bernard Emié n’est plus le directeur  général de la sécurité extérieure (DGSE) de la France. L’information qui paraissait comme une rumeur depuis mi-novembre a été confirmée le mercredi 20 décembre 2023, en conseil des ministres.

Le président Emmanuel Macron l’a remplacé au poste qu’il a occupé depuis 6 ans et demi par  Nicolas Lerner qui était jusque là le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI).

Si le Conseil des ministres n’a avancé aucune raison pour justifier son limogeage,  «l’opinion» un média français croit  en savoir les motifs.

Selon ce média, l’Élysée  reprochait à Bernard Emié «de ne pas avoir vu venir le coup d’Etat au Niger en août dernier, qui a provoqué le départ des troupes françaises du Sahel, pas plus que les précédents au Mali»

Certaines sources diplomatiques évoquent des raisons en lien avec la débâcle de la France dans le Sahel, l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022. Ou encore la faiblesse de la France dans la gestion de la crise à Gaza.

Le ministre des armées, Sébastien Lecornu, a annoncé mercredi 20 décembre 2023 sur X ( ex-Twitter) qu’«à l’heure d’ouvrir une nouvelle page dans l’histoire de la DGSE» qu’il souhaite  tous ses vœux de succès à Nicolas Lerner pour continuer à protéger, dans l’ombre, la France.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...