spot_img

Donald Trump à l’ONU: »L’avenir n’appartient pas aux mondialistes. L’avenir appartient aux patriotes

Publié le : 

Publié le : 

Il était attendu au tournant. Le président américain, Donald Trump, s’est exprimé ce mardi à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies à New York. Il a pris la parole juste après l’un de ses admirateurs déclarés, le Brésilien Jair Bolsonaro. C’était sa troisième participation à la grand-messe annuelle de la diplomatie mondiale.

Face aux représentants des 193 États membres de l’ONU, le locataire de la Maison Blanche, pourtant en quête d’appuis sur l’Iran, n’a pas mis en sourdine ses attaques contre le multilatéralisme. D’entrée de jeu, le ton était donné. « L’avenir n’appartient pas aux mondialistes. L’avenir appartient aux patriotes. L’avenir appartient aux nations souveraines et indépendantes, qui protègent leurs citoyens et respectent leurs voisins », a-t-il déclaré, d’un ton grave.

Donald Trump a consacré une grande partie de son intervention aux relations internationales. À commencer par sa grande rivale commerciale, la Chine, assurant que le temps des « abus » était « révolu ». Le président des Etats-Unis a aussi indiqué regarder « de très près » la manière dont Pékin gère la crise à Hong Kong. Mais le sujet sur lequel il était le plus attendu était bien entendu celui de la crise avec l’Iran.

1. Un dossier brûlant : l’Iran

Sur l’Iran, le président américain n’y est pas allé de main morte, taxant le pays de « parrain du terrorisme mondial« . Il a d’ailleurs promis de continuer à « durcir » les sanctions tant que Téhéran ne changerait pas d’attitude au Moyen-Orient. « Tous les pays ont le devoir d’agir. Aucun gouvernement responsable ne devrait subventionner la soif de sang de l’Iran« , a-t-il ajouté à la tribune.

Une vive prise de position alors que les pays européens multiplient les initiatives pour tenter de faire baisser la tension sur ce dossier. Un sujet qui sera largement évoqué lors de la rencontre entre Donald Trump et Emmanuel Macron ce mardi.

2. « L’Amérique ne sera jamais un pays socialiste »

Donald Trump a largement profité de son temps de parole pour taper sur le socialisme, faisant référence à la crise vénézuélienne. « L’un des plus grands défis auquel fait face notre pays c’est le spectre du socialisme, qui brise les nations et détruit les sociétés », selon lui. « L’Amérique ne sera jamais un pays socialiste », a-t-il martelé.

Il a d’ailleurs affirmé surveiller « de très près » la situation au Venezuela. « Pour les Vénézuéliens pris au piège dans ce cauchemar, sachez que toute l’Amérique est unie derrière vous. »

3. Donald Trump compte bien profiter du Brexit

Le président américain Donald Trump a espéré mardi conclure un « magnifique » accord commercial avec le Royaume-Uni une fois ce dernier sorti de l’Union européenne.

« Nous travaillons étroitement avec le Premier ministre Boris Johnson sur un magnifique accord commercial », a-t-il déclaré à la tribune des Nations unies à New York. « Au moment où la Grande-Bretagne se prépare à sortir de l’Union européenne, nous sommes prêts à conclure un accord exceptionnel qui apportera d’énormes bénéfices à nos deux pays », a-t-il ajouté

Source:RTL

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Suspension des activités politiques : Les partis et OSC du Mali saisissent la Cour suprême 

Les partis, regroupement de partis et organisations de la société civile dans un communiqué du 22 avril 2024, ont saisi la Cour suprême pour...

Guinée: la Cedeao annonce un soutien de plus de 5,5 milliards fcfa

Le commissaire au développement humain et aux affaires sociales de la CEDEAO, Pr Fatou Sow Sarr a annoncé le 19 avril 2024 à Abuja,...

Togo : Des urnes législatives pour référendum constitutionnel

Les électeurs togolais sont appelés aux urnes le 29 avril prochain pour élire leurs députés et conseillers régionaux sur fond de tensions sociopolitiques autour...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...
spot_img

Autres articles

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts selon une...

Economie : le Nigeria occupe désormais la 4è place en Afrique

Le Nigeria perd sa place de première puissance économique africaine. Il chute à la 4è place selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI). Par...

SNC 2024:  L’orchestre « Lamogoya La fraternité» de Tougan à l’heure des préparatifs

Samedi 27 avril 2024, Bobo-Dioulasso, va vibrer au rythme de la  culture. Trois semaines avant, l'heure est aux préparatifs. Ainsi, l'Orchestre «Lamogoya La fraternité»...

BURKINA : LA SNC POUR TRESSER LES CORDES D’UN BURKINA NOUVEAU

C’est la dernière ligne droite pour la 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC-Bobo’2024) du Burkina Faso qui s’ouvre le 27...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...