spot_img

Justice : le juge rejette un nouveau report du dossier ministre de l’Économie contre le journal Le Reporter

Publié le : 

Publié le : 

Le dossier ministre de l’Économie, directeurs généraux des Douanes et des Impôts contre le journal Le Reporter pour diffamation a été retenu pour être jugé ce 21 septembre 2023 au Tribunal de grande instance Ouaga II.

Par Nicolas Bazié

À l’ouverture du dossier, les avocats du journal Le Reporter ont formulé une demande de sursis à statuer de l’affaire, le temps pour eux d’entrer en possession d’un rapport de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).

Il s’agit du contenu d’une enquête qui a été faite à la suite de la publication d’un article par le journal, sur une transaction entre l’Etat burkinabè et la société minière ESSAKANE dans laquelle l’État aurait perdu 97 milliards de francs CFA, selon le journal d’investigation.

Le ministre de l’Économie Aboubacar Nacanabo, le directeur général des Douanes Mathias Kadiogo et celui des Impôts Daouda Kirakoya sont nommément cités dans cette affaire.

Pour les avocats du journal d’investigation, il serait bon que le tribunal ait le rapport en question, parce que selon eux, cela est très important. Ils déclarent que le parquet a émis une correspondance à ses collègues du tribunal Ouaga I pour demander le contenu de l’enquête. Mais, il est à constater qu’il n’y a pas encore eu de réponse.

Ce que la partie civile, c’est-à-dire les avocats des personnes citées dans la transaction n’entendent pas de bonne oreille. Selon eux, la demande de sursis à statuer n’a pas sa raison d’être dans la mesure où le dossier a été renvoyé à une date ferme.

«Encore faut-il savoir que nous sommes en matière de diffamation. C’est une requête irrecevable et je demande son rejet», a fait observer la partie civile qui rappelle qu’à l’audience précédente, les avocats de la défense avaient affirmé être prêts à établir la vérité dans cette affaire.

«N’entrez pas dans ce jeu monsieur le président. Nous sommes dans une procédure d’urgence », a indiqué l’une des avocates des plaignants.

Le procureur de se demander si l’on a nécessairement besoin de ce rapport de l’ASCE-LC. «J’estime que le journal qui a écrit devrait se prémunir des preuves de ce qu’il a avancé dans l’article », a dit le procureur.

Les avocats du journal Le Reporter répondent : «Nous avons les preuves de ce que nous avons écrit. Mais, ce que nous disons, est dans l’intérêt même de la justice. Dans tous les cas, on s’en tient à la décision du tribunal». Le dossier a été finalement retenu pour être jugé ce jour. L’audience se poursuit.

Lire aussi: Burkina, le procès ministre de l’économie contre le journal « Le Reporter» renvoyé au 21 septembre prochain

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...
spot_img

Autres articles

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...