spot_img

Économie : le Trésor public du Burkina envisage de créer une banque d’État

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective, Dr. Aboubakar Nacanabo, a présidé la cérémonie d’ouverture de la 25è Conférence annuelle des Services du Trésor (CAST) le jeudi 30 novembre 2033 à Ouagadougou. Cette activité constitue un forum de réflexion et de proposition d’idées visant à renforcer le Trésor public.

Par André-Martin Bado

La 25è Conférence annuelle des Services du Trésor (CAST) a ouvert ses portes ce jeudi 30 novembre 2023 à Ouagadougou, avec pour thème «La valorisation de la fonction bancaire du Trésor Public : défis et perspectives».

La CAST fournit un environnement propice aux acteurs du trésor pour réfléchir et proposer des idées renforçant le Trésor public. Cette année, l’accent est mis sur la création d’une banque publique du Trésor.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective, Dr. Aboubakar Nacanabo, a exprimé sa volonté de créer une banque du Trésor, soulignant son importance pour une gestion optimale de la trésorerie et la modernisation des activités du Trésor.

Trésor public banque État
Remise symbolique de cartes yennega au ministre Aboubakar Nacanabo

Cette nouvelle institution fonctionnera comme toute autre banque, marquant une initiative significative pour le Trésor public. «Le lancement de la banque du trésor pourrait rendre ses services aussi complets que ceux des autres banques, profitant ainsi aux usagers».

Selon le ministre, cette initiative vise à améliorer la gestion de la trésorerie et à moderniser les activités du Trésor. «Il s’agit d’une innovation majeure permettant au Trésor d’assumer pleinement son rôle de banque d’État», a-t-il dit.

Afin de moderniser ses services et renforcer son administration financière, le ministère a officiellement introduit la carte bancaire «Yennenga» conforme aux engagements du groupement interbancaire monétique de l’UEMOA

Trésor public banque État
Direceteur général du Trésor et de le comptabilité publique, Bruno Bamouni

(GIM-UEMOA).

Bruno Bamouni, directeur général du Trésor et de la comptabilité publique met en avant les multiples avantages de la carte, permettant des opérations variées, y compris le paiement des impôts, les achats dans les pharmacies et les supermarchés.

 

Actuellement en phase de test, la carte est compatible avec toutes les banques, à l’exception de la BDU et d’IB bank. Elle présente des plafonds spécifiques pour les retraits et les achats.

Pour les retraits, le plafond est de 200 000 FCFA en 6 transactions par jour. Pour les achats, le plafond est de 300 000 FCFA par achat avec 4 transactions autorisées par jour, et un plafond total d’achat fixé à 1 000 000 FCFA par jour.

M. Bamouni assure que le déploiement sera étendu après avoir confirmé le bon fonctionnement des cartes.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Niger : Les autorités mettent fin aux fonctions de ses Consuls Honoraires dans 19 pays

Le gouvernement du Niger a décidé, le  mercredi 21 février 2024, de mettre fin aux fonctions de Consuls Honoraires du Niger dans 19 pays.  Par...

Sénégal : le président Macky Sall s’insurge contre la communauté internationale

Dans une interview diffusée en direct à la télévision nationale Sénégalaise, ce jeudi 22 février 2024, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall était...

Côte d’Ivoire : La mesure de suspension de l’exportation des produits vivriers levée

Dans un communiqué rendu public le 22 février 2024, le gouvernement ivoirien lève la mesure de l'exportation des produits de grande consommation. Par Jean François...

Niger : découverte d’armes de guerre, Niamey accuse la France

Une cache d’armes de guerre a été découverte à Niamey la capitale du Niger, dont les images ont été diffusées à la télévision nationale,...

Burkina : «Si d’autres pays prennent des mesures contre nos compatriotes, cela sera réciproque », Ministre Mahamadou Sana

Le ministre délégué chargé de la Sécurité, Mahamadou Sana, a clarifié les nouvelles mesures relatives aux conditions d'entrée et de séjour des étrangers, ainsi...
spot_img

Autres articles

Niger : Les autorités mettent fin aux fonctions de ses Consuls Honoraires dans 19 pays

Le gouvernement du Niger a décidé, le  mercredi 21 février 2024, de mettre fin aux fonctions de Consuls Honoraires du Niger dans 19 pays.  Par...

Sénégal : le président Macky Sall s’insurge contre la communauté internationale

Dans une interview diffusée en direct à la télévision nationale Sénégalaise, ce jeudi 22 février 2024, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall était...

Côte d’Ivoire : La mesure de suspension de l’exportation des produits vivriers levée

Dans un communiqué rendu public le 22 février 2024, le gouvernement ivoirien lève la mesure de l'exportation des produits de grande consommation. Par Jean François...

Niger : découverte d’armes de guerre, Niamey accuse la France

Une cache d’armes de guerre a été découverte à Niamey la capitale du Niger, dont les images ont été diffusées à la télévision nationale,...

Burkina : «Si d’autres pays prennent des mesures contre nos compatriotes, cela sera réciproque », Ministre Mahamadou Sana

Le ministre délégué chargé de la Sécurité, Mahamadou Sana, a clarifié les nouvelles mesures relatives aux conditions d'entrée et de séjour des étrangers, ainsi...