spot_img

Mali : sans la sécurité, aller aux élections est un discours, déclare Choguel Maïga

Publié le : 

Publié le : 

Au Mali, le premier ministre, Dr Choguel Maïga déclare qu’il faut prendre du temps pour régler la question sécuritaire qui prévaut dans le pays, avant de parler d’élection présidentielle. C’était lors d’une rencontre à la primature le 25 mars 2024 avec des partis politiques. Mais quelques jours après, le 31 mars, ces derniers réclament l’organisation de cette élection.

Par la rédaction 

«Aussi longtemps qu’on n’aura pas réglé la question de l’insécurité, aller aux élections, c’est juste un discours. Il faut du temps pour reconstruire notre pays». Le premier ministre Choguel Maïga avait pourtant été clair avec les représentants des partis et regroupements politiques le 25 mars 2024 lors d’une rencontre à la primature.

« Nous avons décidé de mettre le Mali au-delà des ambitions personnelles», a déclaré le chef du gouvernement malien qui a poursuivi : « Il y a en a qui pensent que les élections, c’est une fin en soi».

Le premier ministre Maïga est allé même à prendre l’exemple du Haïti qui est, d’après lui, le premier pays indépendant d’Amérique Latine. « C’est le pays où il y a eu plus d’élections que dans tous les pays. Mais il n’est pas stable. L’élection en elle seule ne règle pas les problèmes d’un pays.»

Comme si l’élection présidentielle semble être un piège, Choguel Maïga a estimé que « ramener tout à une élection, c’est se tromper». 

« C’est d’ailleurs ce que les occidentaux veulent», a-t-il fait comprendre ajoutant que « c’est d’ailleurs pourquoi, nous, nous avons fait 30 ans d’élections mais ça nous a amené où? Plus on fait des élections, plus on divise le Mali ».

Six jours après, la classe politique fait fi des observations du premier ministre en réclamant, à travers une déclaration lue le 31 mars 2024, la mise en place d’une architecture institutionnelle à l’effet d’organiser, dans les meilleurs délais, l’élection présidentielle.

Elle fait noter qu’elle va utiliser, à cet effet, « toutes les voies légales et légitimes, pour le retour du pays à l’ordre constitutionnel normal et dans le concert des Nations, gage de stabilité politique et du développement durable». 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...
spot_img

Autres articles

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...