Accueil Sport Éliminatoires CAN 2019 : La liste des Étalons inquiète

Éliminatoires CAN 2019 : La liste des Étalons inquiète

Le sélectionneur national Burkinabè a publié une liste de 24 joueurs pour affronter la Mauritanie le 22 mars à venir, dans un match hautement décisif. Mais la liste du technicien portugais soulève de fortes inquiétudes.

D’abord, Paulo Duarte a fourni une liste de 24 joueurs comprenant seulement deux gardiens de but.
Ce choix représente un gros risque pour les Étalons. À supposer qu’un des deux gardiens de but se blesse à l’entraînement, Duarte devra alors jouer son match sans gardien remplaçant; ceci avec tous les risques que cela comporte . Pourtant c’est dans le but de permettre aux entraîneurs de convoquer 3 gardiens de but, que la FIFA a adopté le principe de 23 joueurs au lieu de 22 pour les listes officielles.
Secondo, le coach Duarte a convoqué des joueurs dont on ignore la forme réelle.

Sont de ceux-là, Aristide Bancé. Le goleador n’a joué aucun match entre mai 2018 et février 2019. De février à nos jours, l’attaquant a disputé pas plus que 5 bouts de matches avec l’USFA. Comparé à un attaquant comme Yacouba Songné qui brille de mille feux dans la premier league ghanéenne et en coupe CAF.
Le sélectionneur justifie ce choix par le rôle que Bancé peut jouer dans le vestiaire. Mais pour un match aussi décisif, Duarte a plus besoin d’hommes sur le rectangle vert que dans les vestiaires.

L’autre inquiétude est l’absence du capitaine Charles Kaboré, suspendu pour cumul de cartons jaunes. Paolo Duarte devra jouer de maestria pour palier l’absence de celui qui est sans doute le joueur burkinabé le plus en forme du moment. Le technicien portugais ne doit pas se tromper sur son effectif de départ comme il s’était permis de le faire, lors de sa dernière sortie contre l’Angola.
Le gros point de satisfaction de cette liste est que le coach Duarte a misé sur des joueurs expérimentés capables de dominer la pression dans un match aussi capital. 50% de son effectif a déjà vécu au moins une fois un match aussi palpitant que le rendez-vous du 22 Mars.

En 2012 et en 2016, le Stade du 4-Août a été témoin de deux qualification héroïques, arrachées dans les ultimes instants de jeu.
Vivement que l’exploit se répète.

Marcel YE
Libreinfo.net

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 ⁄ 1 =