spot_img

Energie : le Burkina et le Ghana signent un mémorandum pour l’approvisionnement en hydrocarbures

Publié le : 

Publié le : 

Lors de son discours sur la situation de la nation ce vendredi 1er décembre 2023, le Premier ministre burkinabé, Apollinaire Kyélem, a indiqué qu’un «mémorandum a été signé avec le Ghana pour la construction d’un oléoduc multiproduits pour l’approvisionnement du Burkina Faso en hydrocarbures».

Par Daouda Kiekieta 

Confrontées à un besoin croissant en matière de consommation énergétique, les autorités de la Transition explorent des voies et moyens pour assurer leur approvisionnement en hydrocarbures. 

Lors de son discours sur la situation de la nation devant les membres de l’Assemblée législative de Transition (ALT), le chef du gouvernement burkinabè Apollinaire Kyélem, a déclaré qu’un mémorandum a été signé avec le Ghana pour la construction d’un oléoduc multiproduits pour l’approvisionnement du Burkina Faso en hydrocarbures,  , 

A ce mémorandum s’ajoutent les négociations qui sont en cours avec la République islamique d’Iran pour la construction d’une raffinerie de pétrole au Burkina.

«Dans le domaine de l’énergie, il n’est un secret pour personne que le Burkina Faso est en retard dans la production d’énergie électrique. Le chef de l’État a lui-même pris à cœur ce secteur» a soutenu le Premier ministre.

En outre, il a rappelé que des négociations ont  été entreprises par le chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré, pour l’installation d’une centrale nucléaire pour produire de l’énergie électrique au Burkina, avec le soutien de la Russie. 

«Ce qui semblait utopique, il y a seulement quelques temps, peut devenir une réalité. Il faut oser sortir des sentiers battus si l’on veut construire un avenir prospère pour notre pays» a ajouté Apollinaire Kyélem. 

Dans la même optique, il a révélé que le président de la Transition «vient aussi de décider de réactiver le projet de construction du barrage hydroélectrique de Noumbiel». «Ce qui sera un atout, non seulement pour l’énergie électrique, mais aussi pour l’agriculture et l’approvisionnement en eau ».

Ce projet qui date des années 1970 connaît plusieurs blocages depuis la révolution de Thomas Sankara, « faute d’accord » avec le pays voisin qui est le Ghana.

En septembre 2021, une rencontre entre le ministère de l’eau et de l’assainissement et une mission de la Banque Africaine de Développement (BAD) avait eu lieu dans le cadre de ce projet de construction du barrage du Noumbiel.

Le barrage du Noumbiel a une capacité estimée à 11,3 milliards de m3 pour un volume de 8,8 milliards de m3, et un potentiel hydroélectrique de plus de 303 GWh. 

C’est un gigantesque projet qui a également un potentiel hydro agricole de près 9000 ha au Burkina Faso et au Ghana. 

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...