spot_img

Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) : les festivaliers contents de revoir Tiken Jah 14 ans après

Publié le : 

Publié le : 

Les Nuits Atypiques de Koudougou reçoit sur scène ce vendredi 1er décembre 2023 à partir de 20H l’artiste Tiken Jah Fakoly. Déjà présent dans la cité du cavalier rouge depuis ce matin, il promet à ses mélomanes et aux festivaliers une soirée musicale qui restera gravée dans les annales des NAK.

Par Issoufou Ouédraogo, envoyé spécial aux NAK

Dans quelques heures, soit à 20H, tout Koudougou va vibrer au rythme du reggae de celui qu’on appelle le lion d’Odienné, Doumbia Moussa alias Tiken Jah Fakoly. Il prend ses quartiers au secteur 10 sur le site des Nuits Atypiques de Koudougou pour un concert riche en son, en lumière et en chorégraphie.

Depuis ce matin, il a foulé le sol de la cité du cavalier rouge, preuve qu’il sera effectivement sur scène avec un répertoire varié puisé dans sa riche discographie.

Son dernier concert au Burkina remonte au 3 mai 2009 dans le cadre de son projet « un concert, une école ». 14 ans après, Tiken Jah foule à nouveau le sol du Burkina mais cette fois-ci dans le cadre de cette 28e édition des Nuits Atypiques de Koudougou. Sa présence rehausse les NAK

Réaction de quelques festivaliers

Depuis l’annonce de sa venue, beaucoup de mélomanes et des amoureux du reggae ne cessent de louer les mérites de cet artiste ivoirien.

Ainsi, pour Timothée Sawadogo, « Tiken c’est déjà tout un symbole et également les NAK sont un symbole pour la ville de Koudougou et du Burkina Faso. Quand deux symboles se croisent, je pense que nous auront un concert de fou ».

NAK Tiken Jah
Timothée Sawadogo

Et c’est le moment idéal, «pour Tiken, grand panafricaniste d’être là, nous connaissons l’histoire récente du Burkina et de l’Alliance des États du Sahel (AES). Pour moi, c’est vraiment la consécration du festival et c’est vraiment une joie pour les populations de le voir en live », a indiqué Timothée Sawadogo.

Quant à Sylvain Bazié, Tiken Jah Fakoly est une icône de la musique africaine et mondiale. «Il a beaucoup de la visibilité. Comme on le sait, il a des prises de position constructive et qui donne de la voix pour l’émergence de l’Afrique. C’est une grande joie de l’accueillir dans la cité du cavalier rouge pour un concert dans un contexte un peu particulier où le pays est confronté aux forces du mal.»

C’est vraiment intéressant de savoir qu’une icône de la musique vient à Koudougou pour inviter et sensibiliser certainement à la cohésion sociale et au développement, ajoute t-il.
Rendez-vous ce vendredi 1 décembre à 20 heures sur le site des NAK au secteur 10 de la ville de Koudougou.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...