spot_img
spot_img

« Enlèvements» au Burkina : La France Insoumise s’insurge

Publié le : 

Publié le : 

La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon exprime son inquiétude concernant les  « enlèvements » et réquisitions de personnalités politiques et civiles au Burkina Faso. Elle appelle à leur « remise en liberté au plus vite.»

Dans son communiqué, la France insoumise précise que ces évènements se déroulent « hors de tout cadre légal et procédure judiciaire», proteste la France Insoumise.

Parmi les victimes de ces enlèvements, le parti de Jean-Luc Mélenchon cite « Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo, animateurs du mouvement citoyen  « Balai Citoyen», Me Guy Hervé Kam, coordonnateur du mouvement SENS (Servir Et Non Se Servir), et Dr Ablassé Ouédraogo, ancien ministre des Affaires étrangères».

Elle appelle les autorités burkinabè à agir rapidement pour assurer la libération de toutes les personnalités enlevées et à restaurer l’ordre légal.

Elle met également en garde contre les risques de fracture sociale engendrés par les mesures d’exception et l’arbitraire. 

Selon elle, la  « concorde et l’unité nationale» sont cruciales pour la défense du Burkina Faso contre l’hydre terroriste.

C’est le 20 février 2024 que le Balai citoyen a informé l’opinion de l’enlèvement de son chargé à l’organisation, Rasmane Zidnaba, à son domicile, à Ouagadougou.

Me Guy Hervé Kam, lui, a été interpellé à l’aéroport international de Ouagadougou dans la nuit du 24 au 25 janvier 2025.

Le président du parti « le Faso autrement» et l’ex-ministre des Affaires étrangères, Ablassé Ouédraogo a vu sa résidence encerclée le 24 décembre 2023. Il a ensuite été emmené vers «une destination inconnue», selon son parti.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...