spot_img
spot_img

Burkina : la CAMEG se dote de dispositifs modernes de sécurité incendie

Publié le : 

Publié le : 

La Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG) a réceptionné, ce 1er mars 2024, à Ouagadougou, sur son site de Tengandogo, des travaux de modernisation des dispositifs de sécurité des plateformes logistiques. Il s’agit d’équipements de sécurité incendie dont l’installation a été financée par l’USAID et la CAMEG elle-même sur fonds propres. 

Par Nicolas Bazié 

Sa mission principale est de rendre disponibles et accessibles sur toute l’étendue du territoire les produits de santé aux populations.

Et, pour cela, la CAMEG se prépare à toute éventualité comme les cas d’incendie dont elle a fait face à plusieurs reprises. C’est dans cette dynamique qu’elle a installé des équipements de sécurité incendie sur le site de Tengandogo, à Ouagadougou.

Ils sont composés de dispositifs de détection et de signalisation, des équipements d’éclairage de sécurité, des équipements d’extinction, etc.

Équipement de sécurité incendie
Équipement de sécurité incendie

Le financement de ces équipements a été assuré par un partenaire de la CAMEG, l’USAID dont le montant s’élève à 542 millions 113 mille 038 FCFA, à travers son projet USAID Global Health Supply Chain Program-Procurement and Supply Management (GHSC-PSM).

En plus, sur ce site d’une capacité d’environ 43 000 m³, la CAMEG a financé d’autres travaux sur fonds propres. Il s’agit des contrôles d’accès, la vidéosurveillance et certains éléments de sécurité incendie comme les murs coupe-feu. Cela a coûté 245 millions 630 mille 946 FCFA.

La vidéosurveillance de la CAMEG
La vidéosurveillance de la CAMEG

Le coût total des travaux de modernisation des dispositifs de sécurité des plateformes logistiques de la Centrale s’élève à 787 millions 743 mille 984 FCFA.

La présidente de l’Assemblée générale de la CAMEG, Pr Marthe Sandrine Sanon note que le partenariat entre la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux et l’USAID « est historique et fort appréciable». 

La présidente de l’Assemblée générale de la CAMEG, Pr Marthe Sandrine Sanon
La présidente de l’Assemblée générale de la CAMEG, Pr Marthe Sandrine Sanon

Elle rappelle qu’en novembre 2021, lorsque le magasin avait pris feu à la Zone d’activités diverses (ZAD), l’USAID a mis à la disposition de la CAMEG, un entrepôt de stockage.

À la présente cérémonie de réception, le ministre de la Santé s’est fait représenter par le ministre délégué chargé des Ressources animales et halieutiques, Dr Amadou Dicko.

Le ministre délégué chargé des Ressources animales et halieutiques, Dr Amadou Dicko. 
Le ministre délégué chargé des Ressources animales et halieutiques, Dr Amadou Dicko.

Dans son discours lu par Dr Dicko, le ministre de la Santé, Dr Jean Claude Kargougou a salué «l’engagement de l’équipe de la CAMEG pour sa vision et son engagement à renforcer la sécurité de ses entrepôts». 

Il dit réitérer «la gratitude du peuple burkinabè à l’USAID qui a accepté de s’inscrire dans la vision stratégique de notre système de santé, afin de contribuer à la réalisation de ce grand projet de modernisation des dispositifs de sécurité de la nationale des médicaments essentiels ». 

Le ministre Kargougou ajoute que cela va sans doute contribuer à l’amélioration, selon lui, de l’offre de soins au profit des populations.

Réduire les risques d’incendie….

Les incendies sont des événements qu’on ne peut pas prévoir, a fait observer la directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse K’haboré. «Mais, nous pouvons maximiser que le nombre et le risque que cette éventualité arrive soit le plus minime possible», soutient-elle.

La directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse K’haboré. 
La directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse K’haboré.

D’où les travaux de prévention, de détection et d’extinction, énumère-t-elle, indiquant que la CAMEG mettra tout en œuvre pour que des cas d’incendie ne surviennent pas.

«Même si cela arrive, nous sommes prêts. Tout le monde est formé, du magasinier jusqu’à la directrice générale. Nous savons utiliser tous les équipements», déclare Dr Anne Maryse K’haboré qui remercie l’USAID qui, d’après ses dires, n’a pas hésité à accompagner la CAMEG dans la réalisation des travaux.

L’USAID est fière d’aider la CAMEG à renforcer les systèmes de sécurité incendie et à œuvrer en faveur d’un avenir sain pour tous, affirme Alyson McFarland, représentante de l’USAID au Burkina Faso.

Alyson McFarland, représentante de l’USAID au Burkina Faso.
Alyson McFarland, représentante de l’USAID au Burkina Faso.

Mme Alyson poursuit que l’USAID s’est aussi engagée à renforcer la sécurité incendie dans trois régions du pays à savoir : le Centre-Ouest, Centre-Est et Sud-Ouest. « Chaque magasin de district a été équipé d’un matériel de lutte contre l’incendie », fait-elle savoir.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée dans les entrepôts et bien d’autres salles, pour constater l’installation des dispositifs de sécurité incendie et de surveillance vidéo.

Sans oublier la signature du livre d’or par la représentante de l’USAID ainsi que quelques démonstrations de comment venir efficacement à bout d’un incendie. Il faut rappeler qu’en juin 2023, la banque mondiale avait un don de 7 millions de dollars, soit 4 milliards 258 millions 592 mille de francs CFA, pour la construction d’un entrepôt ultra moderne à la CAMEG suite aux incendies qu’elle a enregistré.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...