spot_img

Epidémie de la dengue au Burkina : la région du centre enregistre 59,73% cas suspects

Publié le : 

Publié le : 

Le ministère en charge de la santé à travers le centre des opérations de réponses aux urgences sanitaires (CORUS) du Burkina a animé un point de presse sur la situation de la dengue, ce jeudi 23 novembre 2023 à Ouagadougou.

Par Issoufou Ouedraogo

Selon le directeur de CORUS, Dr Joseph Soubéiga, c’est la région du centre qui bat le record de la dengue avec 59,73% cas suspects, 65, 33% cas probables et 23,01 % cas suspects dont 18, 56% cas probables dans la région des Hauts Bassins.

Ainsi, à en croire, Dr Joseph Soubeiga, du 13 au 19 novembre 2023, le centre des opérations de réponses aux urgences sanitaires a enregistré 13 896 cas suspects dont 6 829 cas probables, 1 101 cas graves hospitalisés et 59 décès.

Il affirme, en outre, que durant la période du 1er janvier au 19 novembre 2023, ce sont 123 804 cas suspects dont 56 637 cas probables et 570 décès qui ont été enregistrés.

Quant à la gestion de l’épidémie de la dengue, le directeur de CORUS a dit mettre en place des cadres statutaires au niveau national (CNGE) et au niveau régional (CRGE) sur la gestion des flambées.

Burkina dengue
Dr Joseph Soubeiga directeur du CORUS

Il dit aussi avoir renforcé la surveillance dans toutes les régions sanitaires. Mieux, il informe qu’il a déployé des tentes pour augmenter la capacité d’hospitalisation dans des structures sanitaires.

Dr Joseph Soubeiga cite en exemple, le Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo, le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Pissy, Kossodo, de Saaba et le Centre hospitalier régional de Koudougou.

A cette disposition, Dr Soubeiga de CORUS explique qu’il en a une autre qui concerne les intrants (médicaments, consommables.) pour la prise en charge des cas au niveau des hôpitaux.

A l’en croire, 145 600 tests sont mobilisés depuis le début de l’épidémie, 84 125 test ont été déployés sur le terrain, et 61 475 sont disponibles au magasin central et 28 000 en attente de livraison.

Selon le directeur de CORUS, Dr Joseph Soubeiga, la logistique pour la pulvérisation a été renforcée avec 7 nouveaux pulvérisateurs montés sur pick up, 15 pulvérisateurs semi motorisés portatifs.

« Cette activité a permis de pulvériser 1 642 domiciles des malades. Des domiciles voisins ont aussi bénéficié de cette pulvérisation intra domiciliaire dont 1107 à Ouagadougou et 535 à Bobo Dioulasso. » a-t-il déclaré.

Il a aussi fait cas de la pulvérisation des domiciles, de 696 espaces publics dont 403 à Ouagadougou, 293 bobo Dioulasso et des zones d’accès difficile (zones marécageuses, caniveaux..) par des drones (5 drones à Ouaga et 5 à Bobo Dioulasso).
Actions futures.

Burkina dengue
Les statistiques de l’épidémie de la dengue au Burkina

« En perspective, le CORUS compte intensifier la pulvérisation spatiale et intra domiciliaire en élargissement l’activité dans certaines localités. » informe son directeur Dr Joseph Soubeiga qui envisage mettre en place des actions de salubrité (destruction des gîtes larvaires par les volontaires nationaux).

Selon Dr Soubeiga, la situation est sous contrôle, car tous les moyens sont mis pour faire face à la maladie. Surtout qu’il a dit qu’on observe une tendance baissière de l’épidémie de la dengue au Burkina.

En ce qui concerne le chikungunya qui est une nouvelle maladie qui fait son apparition, elle se caractérise par « une fièvre d’apparition brutale, souvent accompagnée de douleurs articulaires sévères), » selon les explications de CORUS.

Le bilan au 19 novembre 2023 fait état de « 221 cas ont été enregistrés dans le district de Pouytenga dans la région du Centre-Est et 10 cas à Ouagadougou, 1 à Zorgho, 2 cas à Bobo, et 4 cas à Koudougou dans le Centre Ouest.

Dr Joseph Soubeiga a profité de l’occasion pour interpeller les populations à assainir leurs cadres de vie pour éviter de faire développer les larves des moustiques.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...