spot_img
spot_img

CAN Ambiance : des supporters se prononcent sur la chance des Etalons de remporter la Coupe 

Publié le : 

Publié le : 

Les Étalons qui participent à leur 12e Coupe d’Afrique des Nations (CAN) captent de plus en plus l’attention. A quelques jours de l’ouverture de la compétition, nous avons recueilli les avis de quelques supporters sur la chance des Etalons à cette 34e édition.

Par Issoufou Ouedraogo

Ils sont nombreux les supporters des Etalons, le vent en poupe, prêts à tout donner pour accompagner l’équipe nationale à cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

Tous sont optimistes quant à la capacité des Etalons à créer à cette CAN la surprise. Mais, ils demandent seulement à l’entraîneur Hubert Velud de faire le bon choix tactique.

Ainsi pour le supporter Ernest Hamilidi Tankoano, la CAN en Côte d’ivoire est sans doute la plus attendue de tous les Burkinabè. « Je crois que nos ambassadeurs ont toutes les cartes en main pour nous ramener cette coupe.»

Il poursuit en faisant allusion à leurs expériences à cette compétition et surtout le soutien massif des supporters dont ils bénéficieront et qui vont constituer le 12e homme.

Cependant il faut que « l’encadrement joue sa partition en ayant de l’audace par rapport au choix des joueurs. Cette CAN est vraiment la nôtre et nous en sommes capables de la ramener à la maison » indique-t-il.

Idriss Koanda, un autre supporter des Etalons, est, quant à lui, un peu dubitatif. « Je pense que ce serait un peu difficile pour les Étalons vu l’état actuel de notre 11 national. Car, la plupart des cadres reviennent de blessure et les plus jeunes manquent d’expériences. Mais avec l’appui des supporters et le dévouement de nos garçons, on peut créer la surprise ».

Il en est de même pour Aboubacar Dama. « je peux d’ores et déjà dire qu’elle sera l’une des CAN les plus relevées en ce sens que nous avons la présence de 12 anciens vainqueurs de la CAN sur les 14. Seuls l’Éthiopie et le Soudan manquent à l’appel ».

Et pour ce qui concerne les Étalons, ils devront s’armer de courage, d’abnégation et surtout de discipline afin d’atteindre le Graal bien évidemment ramener la coupe au bercail.

Quant à Adama Soura, le Burkina Faso possède un atout. Le pays a une forte communauté qui réside là-bas. Cela peut permettre aux Étalons d’évacuer le stress et se sentir mieux dans la compétition. « Je pense que le Burkina Faso part avec le chapeau d’outsider mais qui peut nous faire revivre le parcours de 2013 » , explique-t-il.

Pour cet enseignant de Philosophie, Issa Son, toutes les équipes ont les mêmes chances, maintenant tout dépendra de la forme actuelle et des performances de chaque équipe .

Sur la forme actuelle des Étalons, elle est assez inquiétante, car les leaders qui composent l’équipe sont en méforme, à en croire Issa Son.

Néanmoins, « elle reste une habituée de cette compétition vu le nombre de sa participation. Donc, elle peut nous surprendre comme cela fut le cas en 2013 », affirme-t-il.

De plus, poursuit-il, le lieu où se déroule la compétition peut être également un atout avec le nombre de ressortissants burkinabè qui y vivent.

Comme l’a dit le sélectionneur: « c’est une CAN où il compte faire ce que personne n’a pu faire, alors nous devons y croire. Bonne chance aux Etalons ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...
spot_img

Autres articles

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...