spot_img

11 décembre 2023 dans la Région du centre : le mérite de 101 personnes     

Publié le : 

Publié le : 

Dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance, la région du centre, à l’instar des autres régions du Burkina Faso a organisé ce lundi 11 décembre 2023, une cérémonie pour reconnaître le mérite de 101 personnes. Les récipiendaires sont élevés au grade de l’ordre de chevalier, de l’ordre du mérite burkinabè, de la médaille d’honneur des collectivités locales et des ordres spécifiques.

Par Issoufou Ouedraogo 

La région du centre à travers une  commémoration tenue à la place de la nation de Ouagadougou, a reconnu le mérite de 101 personnes.

Les 101 récipiendaires sont élevés entre autres au grade de l’ordre de chevalier, de l’ordre du mérite burkinabè, de la médaille d’honneur des collectivités locales et des ordres spécifiques.

Pour le gouverneur de la Région du Centre, Abdoulaye Bassinga,  la sobriété de cette cérémonie s’explique du fait «  de la situation sécuritaire ».

Le gouverneur de la Région du Centre, Abdoulaye Bassinga
Le gouverneur de la Région du Centre, Abdoulaye Bassinga

Et quoique sobre,  «la commémoration du 63ème anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance revêt un sens historique profond pour notre nation dans son cheminement vers la réalisation de ses espérances », a-t-il indiqué.

Parmi les nombreux récipiendaires, figure le Pr Laurent Bado. Il est fait commandeur de l’Ordre de l’Etalon. La plus haute distinction dans cet ordre.  Il avait été déji fait officier de l’ordre de l’Etalon, pour  service rendu à la nation, en décembre 2020.

A ses côtés, il y a le président de la délégation spéciale de l’arrondissement 11 de Ouagadougou, Marou Yaméogo qui a reçu sur sa poitrine la médaille d’honneur des collectivités locales. « Ça me fait une joie immense. Je dois cette médaille à mes supérieurs, à ma famille et à mes collaborateurs car seul on ne peut pas réussir. C’est ensemble qu’on peut y arriver », a déclaré le président Marou Yaméogo.

La commémoration de cette année 2023 s’est tenue sous le thème: « Engagement patriotique et participation citoyenne : fondamentaux pour le retour de la paix et l’Etat-Nation construction de Burkinabè ».

Profitant de cette occasion, le gouverneur de la Région du Centre, Abdoulaye Bassinga a rappelé la nécessité de l’effort de tous les Burkinabè dans cette lutte contre les forces du mal.

«Notre responsabilité envers notre nation ne se limite pas à ces cérémonies annuelles, mais se manifeste dans chaque acte de solidarité, chaque contribution à l’effort de paix», a-t-il fait savoir.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...