spot_img
spot_img

Gaoua (Sud-Ouest) : 09 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels dans un affrontement suite à un braquage (bilan provisoire)

Publié le : 

Publié le : 

Suite à un braquage d’un acheteur d’or le 31 janvier 2021 sur le site d’exploitation artisanale d’or du village de Djikando dans la commune de Gaoua, région du Sud-ouest, des affrontements entre les populations de la localité et les artisans miniers, ont éclaté. Le bilan provisoire annoncé par le Gouverneur de la région Emmanuel Zongo dans un communiqué dont Libreinfo.net a obtenu copie, est de neuf morts, plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels. Des témoignages des rescapés ont été également recueillis par notre correspondant sur place.

Par Le maestro, correspondant Poni

 Neuf morts dont un calciné et de nombreux blessés, c’est le bilan du braquage suivi des affrontements entre populations et artisans miniers. Une grande partie du site d’orpaillage de Djikando a été mise à sac. L’on dénombre également d’importants dégâts matériels dont des boutiques, des engins et divers bien parties en fumées, selon le contact sur le site, du correspondant de Libreinfo.net.

Tout serait parti du braquage qui visait un acheteur d’or. Sansan Kambou est un rescapé de l’incident. Touché par les balles du braqueur, sa vie est hors du danger. « Nous étions de retour de la gare de Gaoua. Chemin faisant, nous avions entendu du bruit et notre chien s’est dirigé vers le lieu où on entendait le bruit. Mon frère est allé pour faire revenir le chien. Et quelques instants après, on a entendu des coups de fusil et ça courrait de partout. Donc, je ne sais pas au juste, combien ils étaient les braqueurs. »

Les autorités régionales sur les lieux

Au lendemain des heurts, le procureur du Faso près le tribunal de Grande instance de Gaoua, Cheik Alfa Aboubakar Compaoré accompagné de ses collaborateurs, s’est rendu sur les lieux.

Après le constat, les corps ont été enlèves. Parmi les victimes, un élève autochtone du village de Djikando. Le procureur Compaoré, déplorant la situation, donne les détails de l’incident

Le procureur du Faso près le tribunal de Grande instance de Gaoua, Cheik Alfa Aboubakar Compaoré à Djikando pour le constat
Le procureur du Faso près le tribunal de Grande instance de Gaoua, Cheik Alfa Aboubakar Compaoré à Djikando pour le constat. Libre info

« Certains ont été tués par balles, d’autres par machettes. Tout le matériel a été détruit : les boutiques, les motocyclettes, les tricycles, tout a été brulé. Les gens doivent comprendre que la colère ne résout rien. Cette situation doit amener les gens à comprendre que les actes de vengeance, de vandalisme ne sont pas bien. »

29 blessés au Centre hospitalier régional (CHR) de Gaoua

Plusieurs blessés suite à cet incident sont hospitalisés au Centre hospitalier régional de Gaoua. Florent Roch Banazaro, médecin chirurgien et directeur des services médicotechniques du CHR de Gaoua, dresse le bilan des blessés admis au centre.

Florent Roch Banazaro médecin-chirurgien et directeur des services médicotechniques du de Gaoua
Florent Roch Banazaro médecin-chirurgien et directeur des services médicotechniques du de Gaoua. Libre info

« Nous avons enregistré au total, 29 blessés. Les lésions étaient principalement causées par des armes blanches, des armes à feu et des machettes. C’est ce que la plupart des patients ont affirmé. Actuellement, huit blessés ont quitté nos services, six à sept blessés nécessitent une intervention au bloc et il y a deux cas graves. », explique Dr Banazaro.

Témoignages d’un blessé

Hospitalisé au service de la chirurgie du CHR de Gaoua, Yacouba Ouédraogo donne sa version des faits. « Des braqueurs ont braqué un acheteur d’or sur le site. Un jeune du village a voulu s’opposer aux braqueurs en jetant une pierre avec son lance-pierres. C’est suite à cela, que les braqueurs l’ont abattu. Les parents de la victime ont été informés et sans comprendre, ils se sont organisés pour venir nous attaquer et brûler nos biens et matériels ».

Le site fermé, une enquête ouverte

Le Gouverneur de la région du Sud-Ouest dans un communiqué, annonce la fermeture du site d’or de Djikando à partir du 1er février 2021, jusqu’à nouvel ordre. « L’accès au site est interdit à toute personne et tout contrevenant s’expose à des sanctions. », s’est voulu ferme Emmanuel Zongo.

Le site d'or de Djikando dans la commune de Gaoua incendié par les populations
Le site d’or de Djikando dans la commune de Gaoua incendié par les populations fermé jusqu’à nouvel ordre-Libre info

La note du gouvernorat précise qu’une enquête est ouverte pour situer « toutes les responsabilités. » Le procureur, lui, rassure que les fautifs répondront de leurs actes.

www.libreinfo.net

 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...
spot_img

Autres articles

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...