spot_img

Gestion du Covid-19 : L’Exécutif burkinabè contribue à plus de 54 millions de FCFA

Publié le : 

Publié le : 

Au sortir du conseil des ministres le 16 avril, le Porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou a annoncé que le président du Faso, le Premier ministre, les ministres d’Etat et les autres ministres renoncent à leur salaire au titre de leur contribution à la mobilisation des ressources financières nécessaires à la gestion de la pandémie du Covid-19.  Mais que vaut cette contribution financière de l’Exécutif burkinabé. Libreinfo.net a fait ses estimations…

Par La Rédaction

A tous les niveaux de la vie professionnelle, le montant du salaire n’est pas annoncé sur la place publique. Il fait généralement l’objet d’un certain secret, même des textes l’encadrent.

Si pour les membres du gouvernement le montant de la rémunération mensuelle est fixé par le décret N°2008-891/PRES/PM/MEF du 31 décembre 2008 portant rémunération du Premier ministre, des présidents d’institutions et des membres du Gouvernement, ce n’est pas le cas concernant le président du Faso. Néanmoins, il ressort d’un article publié en 2012 par notre confrère Lefaso.net citant lui aussi un autre confrère, que le président du Faso perçoit un salaire mensuel de 1 672 000 FCFA soumis à l’impôt. Ce montant semble n’avoir pas encore connu de modification.

Ayant décidé de céder l’équivalent de son salaire de six mois au profit de la lutte contre le Covid-19 et considérant ce montant mensuel, l’on peut établir que le président du Faso contribue à hauteur de 10 032 000 FCFA.

A sa suite, le Premier ministre consent à verser l’équivalent de son salaire de quatre mois. En référence au décret ci-dessus cité qui fixe son salaire mensuel brut à 1 308 000F CFA, le chef du gouvernement burkinabé apporte une contribution de 5 232 000 FCFA au budget de la gestion du Covid-19.

L’équivalent de leur salaire sur deux mois, c’est la contribution financière des deux ministres d’Etat. Etant donné qu’ils ont, chacun, un salaire mensuel de 1 205 000 FCFA, leurs contributions cumulées s’élèvent à 4 820 000 FCFA. Quant aux autres ministres, au nombre de 30, chacun se prive d’un mois de salaire qu’il met dans le panier à sous pour contrer le Covid-19. Aux termes du décret précité, chaque ministre perçoit mensuellement la somme de 1 155 000F CFA. Les contributions cumulées de ces autres membres du gouvernement s’élèvent alors à 34 650 000 FCFA. Mais à en croire les syndicats, au moins un de ces ministres perçoit un salaire nettement plus élevé que ce que prévoit le décret relatif à la rémunération des membres du gouvernement.

Mais en s’en tenant à ce que prévoit ce décret et à ce qui est révélé – par la presse – comme étant le salaire mensuel du président du Faso, l’on trouve que l’ensemble des contributions financières annoncées de l’Exécutif s’élèvent à 54 734 000. Toutefois, il s’agit d’un montant qui n’est pas constitué de salaires nets que perçoivent effectivement ces commis de l’Etat burkinabé. Quoiqu’il en soit, la totalité des contributions ainsi annoncée de la part de l’Exécutif devrait se chiffrer, sur la base de salaires nets, autour de 50 millions de FCFA.

Signalons que pour le versement effectif de ces contributions, il appartient à chaque membre de l’Exécutif de s’exécuter durant ce mois d’avril auprès de la Coordination nationale de la riposte contre le Covid-19, conformément à son engagement.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Guinée: la Cedeao annonce un soutien de plus de 5,5 milliards fcfa

Le commissaire au développement humain et aux affaires sociales de la CEDEAO, Pr Fatou Sow Sarr a annoncé le 19 avril 2024 à Abuja,...

Togo : Des urnes législatives pour référendum constitutionnel

Les électeurs togolais sont appelés aux urnes le 29 avril prochain pour élire leurs députés et conseillers régionaux sur fond de tensions sociopolitiques autour...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...

Crise politique : une mission exploratoire de la CEDEAO au Togo

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a déployé une mission exploratoire au Togo. Objectif : mieux comprendre les événements politiques...
spot_img

Autres articles

Côte d’Ivoire: la société panafricaine APRIL-OIL lauréate du prestigieux prix des Bâtisseurs

Le Président du conseil d'administration (PCA) de la société panafricaine des Hydrocarbures APRIL-OIL, Yasya Sawadogo fait partie de la liste très select du prestigieux...

Chine : après 14 jours de formation, des journalistes burkinabè reçoivent leurs attestations

Les autorités chinoises ont procédé le 23 avril 2024, à Beijing la capitale chinoise, à la remise des attestations de fin de formation à...

Burkina : le verdict sur l’affaire Me Kam attendu ce 23 avril 2024

Le verdict de l’appel interjeté par l’Agent judiciaire de l’État dans le dossier relatif à l’arrestation de Me Guy Hervé Kam sera rendu ce...

Culture:Endeavour soutient la SNC 2024 avec 30 millions FCFA

Le groupe minier Endeavour a apporté le lundi 22 avril 2024 à Ouagadougou un soutien financier de trente millions (30 000 000) FCFA à...

Coopération : Des investisseurs russes chez le ministre des affaires étrangères

Des investisseurs russes sont venus présenter leurs projets au ministre des Affaires étrangères, Karamoko Jean Marie Traoré. C’était ce lundi 22 avril 2024 au...