spot_img

Burkina/Ouagadougou: salle de gym en “plein air”, de la musculation au Monument des Martyrs

Publié le : 

Publié le : 

Parmi les personnes qui pratiquent le sport tous les soirs autour du Monument des Martyrs au quartier Ouaga 2000 dans la capitale du Burkina, il y a un groupe de jeunes qui fait la gym et qui retiennent l’attention. Ils s’exercent en effet aux techniques de la musculation. Nous les avons rencontrés.

Par Mahomed Nitiema (Stagiaire)

Vers 19 h, le 4 septembre 2023, la place du Monument des Martyrs s’anime. Jeunes, vieux, femmes et enfants y pratiquent le sport de leur choix, notamment la gym. Pendant que les uns font la marche, le footing, les autres font de l’étirement ou la pompe.

Ce jour-là, un groupe de jeunes sportifs s’est particulièrement distingué du fait qu’ils s’exercent aux techniques de la musculation.

En plein air, ils soulèvent des poids, font le gainage de face. «Le sport est bon pour la santé », nous lance un des jeunes. Et qui plus est, « faire de la musculation est un exercice parfait pour la santé »  ajoute-t-il.

Approché, il se présente à nous en tant que praticien de la musculation. Il s’appelle Yassia Ouédraogo. Il explique que tous les soirs de 19h à 21h, il vient s’exercer aux techniques de la musculation.

Gym Monument martyrs
Yassia Ouédraogo est aussi praticien de la musculation

La raison en est que, dit-il : «Je veux avoir une bonne morphologie. « À travers la musculation, je veux sculpter mon corps pour me faire plaisir » a-t-il ajouté. Avant d’affirmer, l’air joyeux ,qu’avec ce « type de sport, on arrive à modifier notre corps pour avoir celui qu’on désire réellement».

Pour sa part, Aimé Ouédraogo explique comment il a rejoint le groupe et qu’il est devenu aujourd’hui un féru de ce sport. « Un jour, je suis venu ici pour faire du footing et je suis tombé sur le groupe » explique notre interlocuteur.

C’est ainsi que: «J’ai décidé de faire de la musculation pour avoir un bon physique et avoir des muscles pectoraux » nous a-t-il informés. « C’est un sport qui permet de travailler tout le corps » a-t-il ajouté.

Abass Bancé fait de la musculation depuis 2006. « Je me sens bien dans mon corps quand je fais de la musculation ». Il indique : « j’ai une belle forme avec des abdos en acier. Souvent des gens m’insultent mais je les ignore; même les sportifs de haut niveau font du culturisme ».

Gym Monument Martyrs
Un groupe de jeunes sportifs s’est particulièrement distingué du fait qu’ils s’exercent aux techniques de la musculation en plein air au Monument des martyrs

Même Abdoul Aziz Nikiema, qui est surnommé coach parmi eux, en raison de son ancienneté dans le groupe pratique la musculation juste pour se maintenir en bonne santé et en bonne. Il argumente aussi que ce type de sport permet de se défendre contre les agressions physiques des malfaiteurs.

Musculation en plein air, une idée de Sayouba kiendrebeogo au Monument des martyrs

Rien n’a été peaufiné. L’idée de la salle de gym «en plein air» est venue de Sayouba Kiendrebeogo, qui au départ venait proposer des chaussures aux sportifs autour du monument.

Au fil du temps, Sayouba Kiendrebeogo explique qu’il a estimé nécessaire de sécuriser les véhicules et motos des sportifs. D’où il a créé un packing.

Gym Monument Martyrs
Abdoul Aziz Nikiema (tenant le poids) est le coach

Plus tard encore, dit-il. «J’ai décidé de mettre en place une salle de gym à ma façon, dans le but de diversifier les activités sportives autour du monument ».

«J’ai voulu apporter quelque chose de nouveau, au footing et la marche que les gens ont l’habitude de faire ici. Donc j’ai cherché des fers pour en faire des poids et venir déposer ici» fait-il savoir.

«C’est ainsi que les jeunes ont fini par se regrouper autour des poids. Et j’ai fixé le prix de la séance à 200 FCFA » a-t-il ajouté.

Mais aujourd’hui, la musculation est l’une des activités qui attire plus de regard et sur laquelle toute l’attention se focalise.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...
spot_img

Autres articles

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...