spot_img
spot_img

Sénégal: le capitaine Ibrahim Traoré se dit prêt à travailler avec Bassirou Diomaye Faye

Publié le : 

Publié le : 

Le chef de l’État burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré a adressé, ce 2 avril 2024, ses félicitations au nouveau président du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye qui a prêté serment à Dakar. 

Par Nicolas Bazié

Le capitaine Ibrahim Traoré lui a formulé ses vœux de succès. « J’adresse mes vives félicitations et celles du vaillant peuple burkinabè au nouveau Président de la République du Sénégal, S.E.M. Bassirou Diomaye FAYE. A l’entame de son mandat plein d’espoir pour le peuple sénégalais et symbole d’une nouvelle ère pour une Afrique décomplexée, libre et souveraine, je lui formule mes vœux de succès », a écrit le chef de l’État burkinabè sur son compte X, ex-twitter.

Le capitaine Ibrahim Traoré dit être prêt à travailler avec le président Faye qui a promis de rétablir la souveraineté du Sénégal.

« D’ores et déjà, je lui donne l’assurance de ma disponibilité et de mon engagement à œuvrer avec lui, non seulement au renforcement des relations bilatérales entre nos deux pays ; mais également à la rénovation de la coopération sous-régionale et internationale pour le bonheur et l’intérêt supérieur de nos peuples respectifs », a-t-il fait savoir.

Elu président de la République du Sénégal, à l’élection présidentielle du 24 mars 2024, Bassirou Diomaye Faye, qui a remporté le scrutin, 10 jours après sa sortie de prison, souhaite renégocier les contrats pétroliers et gaziers de son pays, quitter le franc CFA et investir dans l’agriculture pour se rapprocher de l’autosuffisance alimentaire.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...