spot_img

Sénégal : à peine investi, le président Faye nomme Sonko premier ministre

Publié le : 

Publié le : 

Ousmane Sonko est le premier ministre du Sénégal. Il a été nommé par décret présidentiel le 2 avril 2024. 

Par Nicolas Bazié

À peine investi président de la République du Sénégal le 2 avril, Bassirou Diomaye Faye n’a pas tardé à nommer son premier ministre le même jour. C’est en Ousmane Sonko, que le nouveau président de 44 ans a placé sa confiance.

Ousmane Sonko dont le nom a fait tâche d’huile dans le paysage politique sénégalais a donc la lourde tâche de former, incessamment, son gouvernement. Selon certaines indiscrétions, les membres de ce gouvernement devraient être connus dans la soirée de ce mercredi 3 avril.

Des jeunes qui viennent de loin…

Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye ont presque fait une traversée de désert ensemble avant de connaître une ascension fulgurante.

Sonko, contestataire et opposant farouche à l’ancien président Macky Sall a fait face à des poursuites judiciaires sans précédent au Sénégal. Au point où il a été radié des listes électorales et son parti le Pastef dissous.

C’est ainsi qu’il a décidé de désigner Bassirou Diomaye Faye, son bras droit, candidat de leur coalition, la «Coalition Diomaye Président». 

Les deux personnalités font même la prison ensemble avant d’être libérées le 14 mars 2024, suite à une loi d’amnistie promulguée par l’ex-président Macky Sall qui a voulu « pacifier l’espace public».

Les deux, Bassirou Diomaye Faye président de la République et Ousmane Sonko premier ministre, pourraient constituer un bon duo à la tête de l’Etat du Sénégal. Encore faudrait-il qu’ils se comprennent…

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Nigéria: Une tentative de sécession sur les cendres de Chibok?

Chibok, on s’en souvient comme si c’était hier, avec l’émoi international porté le mouvement «BringBackOurGirls»! Cela fait déjà une décennie et rien n’a changé...

Burkina/lutte contre le terrorisme : Les formateurs des VDP renforcent leurs capacités en droits humains 

Le ministère de la Justice et des Droits humains, a organisé une session de formation pour les formateurs des Volontaires pour la défense de...

Burkina Faso: Le projet d’un centre psychologique pour blessés de guerre  dévoilé

Le Réseau national de la jeunesse pour l'innovation dans le secteur du génie civil et des transports ( RNJ/GCT) et le Conseil national de...

Burkina/Relecture de textes : Les magistrats refusent l’invitation de travail sur leur statut

Les syndicats de magistrats au Burkina Faso, dans une note datée du 14 avril, ont décliné l'invitation du président de la Commission des affaires...
spot_img

Autres articles

Nigéria: Une tentative de sécession sur les cendres de Chibok?

Chibok, on s’en souvient comme si c’était hier, avec l’émoi international porté le mouvement «BringBackOurGirls»! Cela fait déjà une décennie et rien n’a changé...

Burkina/lutte contre le terrorisme : Les formateurs des VDP renforcent leurs capacités en droits humains 

Le ministère de la Justice et des Droits humains, a organisé une session de formation pour les formateurs des Volontaires pour la défense de...

Burkina Faso: Le projet d’un centre psychologique pour blessés de guerre  dévoilé

Le Réseau national de la jeunesse pour l'innovation dans le secteur du génie civil et des transports ( RNJ/GCT) et le Conseil national de...

Burkina/Relecture de textes : Les magistrats refusent l’invitation de travail sur leur statut

Les syndicats de magistrats au Burkina Faso, dans une note datée du 14 avril, ont décliné l'invitation du président de la Commission des affaires...