spot_img

Justice : Après un an d’enquête ouverte par le parquet, Rama est convoquée le 24 juin devant la justice

Publié le : 

Publié le : 

Sur instruction du parquet courant mai 2018, la division de la police économique et financière (DPEF) avait ouvert une enquête pour blanchiment d’argent et de capitaux sur l’artiste Rama la Slameuse selon une source sécuritaire. L’enquête avait commencé par l’interpellation de son assistante Ami Compaoré sous prétexte d’une publication faite sur Facebook ou Rama la Slameuse insultait une fille. Mais à l’audition selon l’information donnée par Ami Compaoré, tout montrait que l’objectif visé par la police était ailleurs. En effet, il s’est agi de lui poser des questions sur l’âge de Rama sa patronne, l’origine de son argent qu’elle distribuait et de demander si elle entretenait des relations privées avec un homme politique. Au lendemain de cette audition, Rama la Slameuse et son staff ont aussi été convoqués par la même division de la police économique et financière (DPEF) logée dans l’enceinte de l’ancienne police des mœurs.

Au terme d’un an d’enquête, elle a été convoquée ce mercredi 19 juin 2019 par la division de la police économique et financière pour être notifiée à se présenter au tribunal de grande instance de Ouagadougou le 24 juin prochain.Dans une vidéo mercredi soir sur les réseaux sociaux, l’artiste était en larme en dénonçant une justice arbitraire à l’encontre de sa personne. Dans cette vidéo qui était devenue virale, elle a invité ses fans et tout le monde à la soutenir avant de conclure qu’elle ira nue à la justice.

Rama la Slameuse est donc poursuivie par la justice pour blanchiment d’argent de capitaux. Le blanchiment d’argent ou de capitaux consiste à cacher l’origine d’une somme d’argent qui a été acquise par le biais d’une activité illégale en la réinjectant dans des activités légales. Le terme blanchiment d’argent trouve son origine dans le fait que l’argent acquis de manière illégale est appelé la finance noire. Le blanchiment d’argent consiste à rendre propre de l’argent acquis de manière illégale, c’est-à-dire à réinjecter l’argent sale dans une activité honnête.

C’est une dame bien connue du public burkinabè pour le buzz à outrance qu’elle crée sur les réseaux sociaux autour de sa fortune. Cette dame n’hésite pas à proférer des injures parfois très vulgaires à l’encontre de ses détracteurs En début de semaine elle a organisé à Ouagadougou, l’anniversaire de sa fille dont le coût a été évalué à une vingtaine de millions selon elle.

Le blanchiment d’argent ou de capitaux s’effectue généralement en trois étapes. Dans un premier temps, l’argent d’origine criminelle fait son entrée dans le système financier. La seconde étape consiste à utiliser cet argent dans de nombreuses transactions afin de dissimuler sa provenance. La dernière phase consiste à investir les fonds dans des activités diverses et légales.

La Rédaction
www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts. Par Prisca Konkobo  Savane...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...

Burkina: «les magistrats préoccupés par des menaces récurrentes et multiformes»

Au terme des travaux d'avancement des magistrats le lundi 22 avril 2024 à Ouagadougou, la commission a affirmé dans un communiqué qu'elle est «préoccupée...

Chine : après 14 jours de formation, des journalistes burkinabè reçoivent leurs attestations

Les autorités chinoises ont procédé le 23 avril 2024, à Beijing la capitale chinoise, à la remise des attestations de fin de formation à...

Coopération : Des investisseurs russes chez le ministre des affaires étrangères

Des investisseurs russes sont venus présenter leurs projets au ministre des Affaires étrangères, Karamoko Jean Marie Traoré. C’était ce lundi 22 avril 2024 au...
spot_img

Autres articles

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts. Par Prisca Konkobo  Savane...

Economie : le Nigeria occupe désormais la 4è place en Afrique

Le Nigeria perd sa place de première puissance économique africaine. Il chute à la 4è place selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI). Par...

SNC 2024:  L’orchestre « Lamogoya La fraternité» de Tougan à l’heure des préparatifs

Samedi 27 avril 2024, Bobo-Dioulasso, va vibrer au rythme de la  culture. Trois semaines avant, l'heure est aux préparatifs. Ainsi, l'Orchestre «Lamogoya La fraternité»...

BURKINA : LA SNC POUR TRESSER LES CORDES D’UN BURKINA NOUVEAU

C’est la dernière ligne droite pour la 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC-Bobo’2024) du Burkina Faso qui s’ouvre le 27...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...