spot_img
spot_img

Niger : liberté provisoire pour Salem Bazoum, fils de l’ex-président Bazoum

Publié le : 

Publié le : 

Salem Bazoum, 21 ans et fils de l’ancien président du Niger, Mohamed Bazoum, a bénéficié d’une liberté provisoire le 8 janvier 2024.

Par Nicolas Bazié

La justice militaire l’a autorisé à sortir de la résidence où il était pris en otage avec son père, renversé par un coup d’État le 26 juillet 2023. Il a été libéré sous condition. 

Dans l’attestation de mise en liberté provisoire, signée par le chef d’escadron Moumouni Abdoulaye,  greffier en chef du tribunal militaire de Niamey, l’étudiant de 21 ans est sommé de répondre à la justice dès qu’il y sera requis.

Dans le même document, le juge d’instruction du tribunal militaire précise que Salem Bazoum est « inculpé pour complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité ou à la sûreté de l’État». 

En septembre 2023, l’ex-famille présidentielle à savoir Mohamed Bazoum, sa femme Hadiza Ben Mabrouk Bazoum et son fils Salem Bazoum avaient porté plainte contre l’État du Niger, devant la Cour de justice de la CEDEAO.

Les plaignants avaient dénoncé la « violation de la liberté d’aller et de venir ; l’arrestation et la détention arbitraires ; les violations des droits politiques ; les violations des principes de convergence constitutionnelle».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...